Le déclic n’est que le début

Ça cogite, ça débat oui mais au final ?

Le confinement a au moins le mérite de faire réfléchir. et pour celles et ceux qui depuis bien longtemps « ignoraient ou rejetaient » les notions de dualité … ces dernières s’expriment, s’affrontent pour tenter de trouver du sens.

Chacun à l’appui de ses expériences propres en matière d’éveil mais aussi portant son collier de nouilles invisible (douleur, souffrance et limitations) ressent le besoin désormais de trouver- retrouver sa place et tente par son propre référentiel de démêler « le vrai du faux » où devrais-je dire ce qui est bon ou ce qui ne l’est pas pour soi… dans la dualité permanente que nous vivons.

Encore faut-il aller plus loin que les « certitudes acquises » (par le mental en 4d satisfait d’avoir son os à ronger et à exposer) pour en découvrir toujours plus sur soi et sur les mondes invisibles qui nous entourent… et par la même occasion accéder à de nouveaux plans de conscience, à de nouvelles capacités de connexion, de rayonnement et d’accueil.
.
Il serait d’ailleurs bien que ceux qui n’ont :

  • AUCUNE connaissance concrète,
  • NI expériences en matière de vision et nettoyage d’implants éthériques, parasitage énergétique etc…
  • NI aucune pratique des plans subtils (les voir et les connaître)


SE TAISENT tout simplement et ne se positionnent PAS sur les égrégores utilisés par des énergies et plans de l’ombre.

Ils ignorent tout, car ne sont ni médium, ni canal, ni nettoyeur mais coach en développement, formés à l’hypnose, motivateur en ceci ou cela ou encore accompagnateur en je ne sais trop quoi…

Mais vont sentir le devoir de partager « un avis » sans même avoir la décence intellectuelle de préciser qu’ils ne les voit pas et qu’ils n’ont jamais travaillé au contact de ces énergies et ne connaissent pas plus leur mode de fonctionnement.
C’est comme si une couturière vous donnait un conseil/avis « dit éclairé » pour réparer un panne de voiture ultra complexe ?!
.
Personnellement je ne vais pas donner mon avis ni même expliquer au Pr Raoult l’épidémiologie – aujourd’hui tout le monde s’accorde avec cela non ???? ,  donc chacun ses compétences ; parfois pour le buzz, pour avoir l’air intelligent ou dans la maîtrise d’un « sujet d’actualité » :  on la ramène… un peu trop !
.
Je répète cet adage qui se confirme de plus en plus : « avoir un avis c’est comme un trou du cul tout le monde en a un ».

Par ailleurs plein phare est mis sur cette « méditation mondiale » comme si rien avant ni rien après le 4/4/2020 – votre discernement vous dit quoi ?
Vous avez oublié que la matrice met en AVANT ce qui la nourrit ?! (essayez de lancer un lumineux projet mondial et on en reparle 😉 )
Vous pensez être « spirituel ou connecté donc être une belle personne lumineuse » pour y avoir participé ? mais qu’avez vous fait hier et que ferez vous demain de beau pour vous -pour les autres ?

Tout cela nous fait la démonstration que la scission a
démarré entre la 3D et la 4 -5D.

De jolies choses nous attendent mais également la division entre ceux persuadés de « détenir » et de « savoir »… et ceux qui humblement continuent à chercher et à expérimenter pour grandir en refusant la limitation de la matrice (dont l’objectif est de  limiter notre rayonnement) ceux-là misent en conscience sur leur autonomie.

Nous sommes complets , il nous appartient d’oser utiliser la « source créatrice » qui coule en nous, tout en nous mettant en réception des plans subtils qui nous accompagnent à la réalisation de ce qui doit être.

Restons humbles sinon la chute va être vertigineuse.
Ce n’est pas faute de prévenir (à ma manière)

C’est fou comme tant de personnes ont encore besoin de jouer les « sauveurs », si chacun mettait autant d’énergie a sauver avec amour et compassion sa propre lumière, à la faire exister ; la conscience unifiée deviendrait lumière universelle sur terre.

Ça fait rêver non ? alors reprenez votre pouvoir créateur, osez expérimenter par vous même, acceptez de voir l’ombre comme la lumière.

Le plus difficile est de restaurer l’amour de soi en soi pour soi et d’évacuer l’image limitante de ses propres capacités à Etre, à se retrouver sereinement.

Et oui tout cela demande un travail introspectif soi-même face à un miroir.
Il s’agit d’accueillir notre part d’ombre pour la mettre en lumière.

Tout passe par la conscience, accepter de voir la dualité dans ce monde, prendre sa place légitime ici bas car aucune poudre de perlimpinpin -quelque soit sa forme- ne fera le travail à notre place.

Et puis le seul carburant qui vaille, qui nous boost et nous permet de pousser les montagnes de l’illusion : l’amour !.

coeur-

Avec tout mon Amour aux êtres de lumière qui vivent la dureté de l’expérimentation terrestre, ses pièges, les manipulations et la dualité.
@abellinasaintjuste

Une réflexion sur “Le déclic n’est que le début

  1. Bonjour AB,
    Je comprends tout ce que vous dites mais nous sommes incarnés et je me dois de penser à mes animaux aussi… (j ai fait une réserve tout de même)
    J ai prévenu ma fille et je veux sauver mes animaux qui possèdent un amour inconditionnel pour nous, ils le méritent tellement…
    Comment faire si nous manquions d aliments pour eux ?
    Merci beaucoup AB 💜💜💜

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s