Un monde duel… d’ombre et de lumière

Pour faire suite à mon live avec Valérie Lagrifoul Astrologue, sur la pleine lune du 31/10/2020 – le vortex de novembre et ses enjeux spirituels
.
Voici un énorme mémo sur un sujet intéressant : le calendrier satanique une arme de destruction massive des entités des plans de l’ombre

Apprendre dans la dualité et la comprendre pour s'en libérer – Les Mots  Positifs.com

Même les humains savent que seul les armes conventionnelles doivent être utilisées lors d’une guerre. Mais le père du mensonge S*** n’accepte pas cela.
Pour lui, tout est permis, pourvu qu’on arrive à la victoire. L’homme, ultime raison de bataille entre la vérité et le mensonge, a toujours été détourné de la vérité et détruit par la ruse et la lâcheté de Satan. Alors que Dieu, sans user de force, montre la vérité à l’homme et lui propose de choisir (Deutéronome 30 :19-20), Satan contraint ce dernier à faire ce qu’il ne veut pas.

Il y a plusieurs moyens pour perdre un étranger : On peut changer le sens des flèches sur la route dans un carrefour, ou donner une fausse information au pèlerin. Aucun homme ne peut s’en sortir lorsqu’il est victime de l’une ou de l’autre tromperie suscitée. Et ainsi, tant que rien n’est fait pour arranger ces détournements, des victimes s’enregistreront tous les jours.

Satan a donc utilisé subtilement une arme lourde pour détruire les hommes en masse: c’est le calendrier. Nous devons être sérieux et engagés dans l’étude de cette vérité. Celui qui rate le calendrier, rate tous ses rendez-vous et subit des conséquences négatives très graves.

Vérité sur le jour

« Dieu dit : Que la lumière soit ! Et la lumière fut. Dieu vit que la lumière était bonne ; et Dieu sépara la lumière d’avec les ténèbres. Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir (nocturne), et il y eut un matin (diurne), ce fut le premier jour » (Genèse 1 : 3-5).

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №1

Dieu nous informe qu’un jour commence par un soir (le temps que l’obscurité domine) et se termine par un matin (le temps que la lumière du jour dicte sa loi). Le père du mensonge nous détourne de la volonté divine pour imposer la sienne. Il enseigne aux hommes qu’un jour doit commencer par le milieu de la nuit (minuit). Et ainsi, dans la nuit, une partie est appelée jour et l’autre soir. Que c’est absurde ! Et les hommes acceptent cela, sans discuter. Hélas !

Là où les hommes devraient engager des discussions, ils ne le font pas, même quand le mensonge se voit clairement. Mais ils prennent beaucoup de temps pour lutter contre la vérité. Une vérité que même le Christ a pris du temps pour expliquer. Cette mention du commencement d’un jour est capitale pour tous ceux qui ont servi Dieu de tous les temps et qui le servent même aujourd’hui. Le repère du jour permet de respecter les rendez-vous divins.

Vérité sur la semaine

L’ennemi de la vérité n’a pas seulement détourné la vérité sur le jour. Il a aussi touché l’ordre de la semaine.

En effet, après la création, seul le Shabbat avait un nom et occupait le septième jour de la semaine. Le baptême des jours fut l’œuvre des païens romains. Ils donnèrent des noms en fonction de leurs divinités. Mais ils ne changèrent pas l’ordre qu’ils occupaient. Au premier jour de la semaine, ils donnèrent le nom de leur plus grande divinité : Sunday ou suntag ou jour du soleil encore appelé dimanche.

Avec l’arrivée de l’empereur Constantin au pouvoir, et sa conversion apparente au christianisme, il décida par un décret de transférer le jour du repos du Shabbat au jour du soleil (Sunday), premier jour de la semaine. Les années passant, les hommes tentèrent de changer l’ordre des jours. Mais cela ne resta qu’oral. Les nouveaux dictionnaires aujourd’hui tentent de donner le rang du septième jour au dimanche, mais ils se heurtent quand il faut expliquer le shabbat.

Bien que le père du mensonge n’ait pas réussi à changer véritablement l’ordre des jours, il a quand même réussi partiellement à drainer beaucoup d’hommes dans son repos du premier jour, le dimanche. Ce mensonge qui mérite bien des contestations est avalé et défendu par ceux qui prétendent faire la volonté de Dieu. Quelle honte !

Vérité sur le mois

“ Il a fait la lune pour marquer les temps; Le soleil sait quand il doit se coucher.” (Psaumes 104:19)

Dieu dit : « Qu’il y ait des luminaires dans l’étendue du ciel, pour séparer le jour d’avec la nuit ; que ce soit des signes pour marquer les époques, les jours et les années »(Genèse 1 :14)

Pour déterminer le jour, la nuit et le mois, L’Eternel a créé des luminaires.

« Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit ; il fit aussi les étoiles » (Genèse 1 :16).

Ainsi donc, le soleil préside au jour, et la lune et les étoiles président la nuit.

Dieu fit que la nouvelle lune marque le début du mois. Et pour marquer l’importance de ce début du mois, Dieu fit de ce jour une sainte convocation. (Psaumes 81 :4 ; Esaie 66 :22-23). Ce jour est un Shabbat, et n’a aucune relation avec le sacrifice de Christ.

Le père du mensonge, une fois de plus, a réussi à détourner le regard des hommes de cette sainte convocation, en inventant des calendriers selon l’orgueil de l’homme, dont les mois sont fixés en fonction des décomptes d’un certain nombre de jours au plaisir de certains rois, et non selon la lune comme Dieu l’ordonna.

Ce symbole est purement scorpion, n’oubliez pas que celui ci est signe de Mars et Vénus nocturnes ainsi que de Saturne. Qui dit Vénus dit miroir, d’ou la lecture inversée, inventée déjà par De Vinci dans son fameux homme de Vitruve, il faut le regarder dans un miroir pour lire le texte et donc regarder l’image

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №2

Baphomet est un message tout comme l’est le Vitruve, présentant aux idiots les concepts de Lune en tant que lumière de la nuit, opposée à la Lune noire, opposée à la Lune visible. Ce concept est à ramener à celui de la pleine Lune, symbole du nœud nord, de la tête et de la pleine lumière, opposée à la nouvelle Lune, absence de lumière, symbole du nœud sud, des pieds. Il porte la lumière, comme Saturne (le vieillard qui est le Soleil noir) et comme Vénus, le porteur de lumière (soit blanche, soit noire). Le scorpion étant gouverné par ces signes, il est le signe de l’alchimie et du phallus, ici le personnage a réussi l’alchimie, il a changé son sexe, n’est plus possédé par lui, avec le symbole du caducée. Le kundalini yoga, forme suprême du yoga, c’est justement utiliser l’énergie sexuelle contenue dans les testicules pour la faire remonter et atrophier les différents chakras jusqu’à atteindre le sommet du crane, symbole du nœud nord, et atteindre ce qu’ils appellent moksha, libération. Sauf que vous aviez compris qu’on atteignait pas la dimension des dieux du nœud nord ainsi, cela vous faisait vous en approcher, mais ce n’est qu’une intuition.

On retrouve le fameux pentagramme à 5 branches, 5 étant le symbole de Saturne, le temps qui maitrise le scorpion et fera renverser le monde. Saturne qui est la compagne de la Lune, tous deux étant régis par le 29 (jour pour le cycle de la Lune, ans pour le cycle de Saturne, c’est un rapport clé pour comprendre ces astres).

Solve et coagula (dissous et coagule) sont les 2 principes du scorpion, qui est LE signe mutable, qui était un serpent (le fameux serpentaire), avant de devenir scorpion et il est appelé au terme de l’eschatologie à devenir un aigle (s’enfuyant donc de la prison terrestre). Que font nos élites à part dissoudre (pour la noire tropicaliste) et coaguler (pour la blanche sidérale) ? Vous ne pouvez comprendre leurs actions qu’en lisant leurs bibles au moins dans les grandes lignes, ainsi Levi décrit le fameux sceau de Salomon :

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №3

« Le grand Symbole de Salomon. Quod superius sicut quod inferius [mots de la table d’émeraude des hermétistes : ce qui est en haut est comme ce qui est en bas]… L’unité du macrocosme se révèle par les deux points opposés des deux triangles… Aussi l’univers est-il balancé par deux forces qui le maintiennent en équilibre : la force qui attire et celle qui repousse… Le triangle de Salomon. Plenitudo vocis [plénitude de la voix, en latin]. Binah [lettre hébraïque]. Physis [« nature », mot grec]… Ces deux triangles réunis en une seule figure, qui est celle d’une étoile à six rayons, forment le signe sacré du sceau de Salomon, l’étoile brillante du macrocosme. L’idée de l’infini et de l’absolu est exprimée par ce signe, qui est le grand pentacle, c’est-à-dire le plus simple et le plus complet abrégé de la science de toutes choses. »

La confusion sur le début du mois ayant créé la confusion sur la fin de l’année, les hommes crient « bonne année » avec des mois de retard. Et le monde chrétien, loin d’acheter du collyre pour ses yeux, reste dans l’orgueil de Satan et refuse de faire un pas en arrière pour retrouver là où il est tombé, afin de confesser pour enfin rebâtir sur les anciennes ruines.

« Parce que toutes les nations ont bu du vin de la fureur de son impudicité, et que les rois de la terre se sont livrés avec elle à l’impudicité, et que les marchands de la terre se sont enrichis par la puissance de son luxe. » (Apocalypse 18:3)

Voilà pourquoi les hommes se plaisent dans ce mensonge. Ils sont ivres du vin de son impudicité.

La liste des dates du calendrier satanique !

Allez comme cela nous avons les dates des réjouissances qui nous attendent de la part des satanistes Illuminati.

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №4

Les dates des fêtes sataniques changent chaque année en fonction du calendrier régulier et diffèrent d’un culte à l’autre.

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №5
LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №6
LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №7
LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №8

Le jour férié le plus élevé est l’anniversaire du membre. Cela implique généralement le membre ou une victime de son choix et une personne en position d’autorité, généralement le chef du clergé.

Le premier et le troisième de chaque mois. Rassemblez 1 et 3 pour obtenir 13, bien que les rituels et les cultes puissent avoir lieu à tout moment, coïncidant souvent avec des périodes de stress.

Tous les vendredis 13 sont des jours sataniques.

322 Bruxelles, Numérologie kabbalistique, Satanisme et False Flag

Après le 13 novembre (13/11) à Paris, Bruxelles a connu un attentat tragique, le 22 Mars 2016. Encore un jour férié satanique majeur, le 3/22, et encore une lecture par la numérologie juive kabbalistique inversée.

Pour les faits : trois attentats-suicide à la bombe : deux à l’aéroport de Bruxelles à 7 h 58, et le troisième dans un wagon du métro roulant dans un tunnel proche de la station de métro de Maelbeek, à 9 h 11. Un bilan provisoire fait état de 32 morts et d’au moins 340 blessés.

Le 22/03, soit le 3/22 en anglais, 322 un chiffre qui n’est pas sans rappeler celui des Skull & Bones. Cette société secrète américaine est autrement nommée « Chapter 322 » (« Chapitre 322 ») ou «Brotherhood of Death» (« la confrérie de la mort »), super rassurant n’est-ce pas ? Mais qui sont donc les Skull & Bones ? Pourquoi ont-ils choisi le 322 comme chiffre fétiche, et pourquoi en parle-t-on à propos d’un attentat à Bruxelles ?

Rappel : 2003 guerres d’Irak le 3/22.

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №9

Les Skull & Bones :

Les Skull & Bones (« crâne et os ») constituent l’une des plus prestigieuses sociétés secrètes américaines. Issue de l’université de Yale, elle fut crée en décembre 1832 sous l’impulsion de William Huntington Russell et d’Alphonso Taft. L’Ordre de Yale serait une extension de l’Ordre des Illuminés de Bavière fondé au 18e siècle par le sombre Adam Weishaupt. A l’instar des autres instances mondialistes (Trilatérale, Bilderberg, CFR, Pilgrim Society, Conseil Atlantique, Bohemian Club, etc.), Skull and Bones a pour préoccupation majeure une domination subversive de la planète.

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №10

Bu$h, le président américain qui a lancé la guerre en Irak en 2003 est un membre de cette secte d’origine nazie comme l’attestent les uniformes SS. (en allemand 11 se dit ELF, encore le pétrole et la guerre) La date 3/22 (322), fait donc clairement référence aux Skull & Bones.

Calendrier satanique :

Les périodes de vacances imposées par le calendrier ont une connotation positive et sont vivement attendues dans la vie de chacun. Cependant, les agresseurs faussent, inversent souvent les fêtes religieuses ou culturelles.

Bohemian Club :

L’accès à la vidéo est limité par l’auteurYouTube1:31:38

Lors des vacances de printemps, l’Equinoxe de Mars, premier jour de cette saison, est célébré chez les Satanistes. Les dates varient d’année en année le 21 ou 22 Mars. Le 3/22 est le point culminant des trois jours satanique de la fête de Pelussia, comprenant: « l’invocation d’Isis », comme par hasard, me direz-vous. Pellussia ou fête d’Osiris tire son nom de la boue de laquelle surgit un dieu annonçant la crue du Nil dans l’antiquité égyptienne.

Lors des vacances de printemps, l’Equinoxe de Mars, premier jour de cette saison, est célébré chez les Satanistes. Les dates varient d’année en année le 21 ou 22 Mars. Le 3/22 est le point culminant des trois jours satanique de la fête de Pelussia, comprenant: « l’invocation d’Isis », comme par hasard, me direz-vous. Pellussia ou fête d’Osiris tire son nom de la boue de laquelle surgit un dieu annonçant la crue du Nil dans l’antiquité égyptienne.

III Isis, Ishtar

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №11

« Célébrez la Déesse, la plus auguste des Déesses !
Honorée soit la Dame des peuples, la plus grande des dieux !
Célébrez Ishtar, la plus auguste des déesses,
Honorée soit la Souveraine des femmes, la plus grande des dieux !
 »

(Hymne d’Ammi-ditana de Babylone à Ishtar, traduction de J. Bottéro.)

Selon le Washington Post, pour nommer l’Etat islamique, les élus démocrates à la chambre des représentants ont choisi de parler d’ISIL (Islamic State of Iraq and the Levant) et non ISIS (Islamic State of Iraq and Syria) pour ne pas faire l’amalgame avec la divinité égyptienne, alors que les républicains utilisent plus fréquemment ISIS. Ce qui confirme qu’ISIS est bien une appellation américaine.

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №12

Isis / Ishtar, ancienne déesse principale vénérée en Mésopotamie au premier millénaire av. J.‑C. À Babylone, Ishtar disposait d’importants lieux de culte. Vénérée chez les Akkadiens, Babyloniens et Assyriens, elle correspondrait à la déesse sumérienne Inanna avec qui elle est confondue. Elle est considérée comme une divinité astrale associée à la planète Vénus, une déesse de la fertilité, de l’amour et du sexe et de la guerre, et souvent une divinité souveraine dont l’appui est nécessaire pour régner sur un royaume. Ishtar n’est pas seulement la personnification de la sexualité et de la fertilité, mais elle est également celle qui couronne les rois, avec le droit de régner sur leur peuple. Particulièrement en Assyrie et en Égypte, elle était révérée comme déesse de Combat et dépeinte avec un arc, un carquois et une épée; sa prouesse est symbolisée par son coursier lion.

Dans l’Ancien Testament, son culte est considéré comme une abomination, les fidèles d’Ishtar les Ishtarishtu y sont appellés les prostituées sacrées.

Donc Ishtar (Isis) a été particulièrement vénérée au temps de l’Antiquité sur le territoire actuel de la Syrie, de l’Irak (nord de l’Irak moderne, au nord-est de la Syrie et au sud-est de la Turquie) là où est installé le pseudo Etat islamique terroriste nommé ISIS par les américains. C’est bien organisé, Isis de l’Egypte des pharaons (trinité Osiris, Isis, Horus), symbole ô combien récurrent et principal chez les Illuminatis (Illuminés de Bavière) et les Francs-maçons, n’est-ce pas l’étoile flamboyante présente dans toute loge maçonnique ?L’accès à la vidéo est limité par l’auteurYouTube20:43

Quand les satanistes maçonniques invoquent Isis (I.S.I.S.) sur 3/22, ils rendent un hommage à la divinité Ishtar, à travers un sacrifice humain de masse, on faisait des sacrifices à Ishtar dans l’antiquité.

L’observation de dates saintes sataniques associées à Isis et Ishtar n’est pas liée à l’Islam mais à une société secrète américano-sioniste. Ils suivent le calendrier des illuminati dans le but de reconstruire Babylone sur les traces de l’ancien royaume dont ils ont pris le temps de détruire et de piller les vestiges archéologique.

Auncun des 50 leaders de daesh n’est musulman, d’ailleurs on entend rarement parler des leaders de Daesh, car il ne correspondent pas à l’image que les médias véhiculent.

http://reseauinternational.net/aucun-des-50-leaders-du-daesh-nest-musulman/

Doit-on rappeler que l’Aïd, la fête principale des Musulmans célèbre la fin du Sacrifice humain. Elle commémore le moment où le monothéisme a rompu avec les pratiques sacrificielles des adorateurs des dieux et déesses païennes. Le sacrifice humain satanique, par opposition à l’Islam, se complaît dans le meurtre sacrificiel des innocents. Plus la victime est innocente, plus le sataniste jouit de son sacrifice. Voilà pourquoi le terrorisme, le meurtre intentionnel de victimes innocentes choisies au hasard, est principalement pratiqué par les Francs-maçons satanistes du Nouvel Ordre Mondial et leurs agents. Finalement quand on voit ce qui peut être fait au nom de dieu, on se demande ce qu’il reste au diable comme activité.

Ce que les médias nomment L’Islam radical, ou djihadiste, semblent complètement manipulé (cf affaire Mohamed Merah et les services secrets français le jour de son exécution) Si les musulmans radicaux, ou plutôt radicalisé sont juste exécutants, de la chair à canon pour faire fléchir la politique du pays visé, alors derrière qui tire les ficelles ?

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №13

Depuis la guerre en Afghanistan, la CIA a, entre autre, formé, armé et financé, énormément de groupes armés dans cette région du monde, orchestrant un chaos dont on voit aujourd’hui l’immensité du désastre. Les conséquences des séquences américaines de guerre, de déstabilisation d’états sont en train d’entrainer le monde entier vers la ruine totale.

Du Vietnam jusqu’en Syrie aujourd’hui, la plupart des 50 millions de personnes assassinées par la CIA américaine et « interventions » militaires depuis la Seconde Guerre mondiale étaient des non-combattants innocents. Le gouvernement américain, Le premier groupe terroriste du monde, est infesté par des satanistes maçonniques à tous les plus hauts niveaux.

Renseignez-vous sur le réseau Gladio et ses survivances, (Gladio : une armée secrète d’Europe, créée dès le lendemain de la Seconde Guerre mondiale pour contrer une éventuelle invasion soviétique.) Des contacts existent avec les différents services secrets nationaux, à l’abri de tout contrôle parlementaire. C’est le Shape, le commandement militaire de l’OTAN en Europe, qui assure la coordination. Bruxelles a toujours été le siège principal de Gladio. Cette fois, un attentat sous faux drapeau a été organisé juste à côté du centre de l’OTAN

Numérologie kabbalistique juive occulte :

Quelles sont les bases pour comprendre les dates des attentats faux drapeaux, organisés par une élite hyper puissante et sataniste ?

La grille de lecture qui nous est proposée montre clairement que l’on a signé tous ces attentats faux drapeaux par des dates qui correspondent à la numérologie kabbalistique juive.

Les nombres occultes les plus vénérés sont: 3, 6, 9, 11, 13, et leurs multiples, en particulier 22, 33. Un triplement du nombre est également considéré comme sacré pour les occultistes: 111, 222, 333, et ainsi de suite.

Un des numéros favori de ces groupes satanistes est le 11. L’occulte évite d’utiliser les chiffres et les multiplications de 4, 8, 10 et 12.

Ce n’est pas un « hasard » si les Maçons ont choisi de faire du 33ème degré le grade le plus élevé de leur ordre.

11+11+11=33

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №14

Du temps de Pythagore, 600 ans avant Jésus Christ, la numérologie plaçait le nombre 33 au premier rang des Nombres Maîtres. L’utilisation du nombre 33 au cours de certains rituels magiques s’est perpétuée chez les Francs-maçons, mais aussi au sein de cercles occultes dont les membres se sont peu à peu infiltrés dans la Franc-maçonnerie pour la contrôler en recourant à la magie inversée, c’est-à-dire à la magie noire.

La signature du 11 :

Les occultistes du Nouvel ordre mondial adorent donc le 11, (on commence à s’en rendre compte). Les Illuminati (très grands banquiers, maîtres du « jeu ») utiliseraient le nombre 11 pour signer leurs actions. C’est de l’hermétisme (discipline étudiée en Franc maçonnerie), langage du visible/invisible. C’est invisible si l’on ne possède pas les codes pour le déchiffrer, et visible pour ceux qui sont initiés à décoder ces signes. Cette signature est devant les yeux de tout le monde, mais peu de gens la perçoive, c’est hermétique. Ces « gens-là » (comme chantait Jacques Brel) signe leur action pour montrer leur pouvoir.

En anglais onze se dit Eleven = Hell-Even (l’enfer même)

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №15

Depuis le 9/11, le fameux 11 septembre 2001, avec ces tours du World Trade Center qui s’effondrent, après avoir été percutées par des avions (en réalité par des drones, là aussi une technologie largement utilisée et maîtrisée par les USA. Actuellement la proportion de drones dans l’armée américaine est effrayante, l’héritage Obama), la récurrence du 11 est plus que troublante.

Le tsunami du japon qui toucha Fukushima, le 11 mars 2011 = 3/11/11 (Le doublement du 11 est encore plus prisé.)

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №16

Il est certain aujourd’hui que les tsunamis peuvent être provoqués, c’est un fait, une petite bombe nucléaire sur une faille sismique et cela engendre la vague fatale. H.A.A.R.P est largement capable de provoquer aussi des catastrophes naturelles, qui du coup le sont beaucoup moins. C’est un fait aujourd’hui que ce sont, non seulement des technologies existantes bien qu’ultra secrètes, mais que ces technologies font l’objet de recherche financées à coup de milliard de dollars depuis plus d’un demi-siècle par la puissance militaire dominante dans le monde et leurs amis à la tête des banques du monde entier.

Madrid, 11 mars 2004 : attentats simultanés dans plusieurs trains de Madrid. A noter que cette tragédie est arrivée 911 jours après les attaques de New-York, une signature numérique hallucinante si on y pense.

11/2/1977 : Mengistu Haile Mariam prend le pouvoir en Éthiopie, et efface toutes les traces du règne de la tête de l’Afrique, Haile Selassie I.

L’attentat à Paris, le vendredi 13 novembre : 11eme mois de l’année, 11eme arrondissement, 317eme jour de l’année (3+1+7=11)

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №17

En 2011, après la parution du numéro spécial « Charia Hebdo », les menaces contre le journal satirique s’intensifient. 4 ans plus tard, en janvier, le journal est dramatiquement attaqué vers 11h du matin dans la semaine du 1177 numéro, rue Appert dans le 11eme. Le soit disant hommage international contre le terrorisme qui a suivit s’est déroulé à Paris le 11 janvier, de République à Nation, c’est-à-dire longeant le boulevard Voltaire qui traverse le 11eme arrondissement.

En 2012, Mohamed Merah tue sa première victime, un militaire musulman le 11 mars, il sera exécuté à son tour le 22 mars ou 3/22.

La construction du Pentagone le 11 Septembre 1941, et la liste est très loin d’être exhaustive.

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №18

Le 22 en numérologie de la kabbale :

La numérologie est un art ancien, c’est une méthode qui permet de faire correspondre des noms, des dates ou des événements à des nombres, généralement de 1 à 9, et de 1 à 22 pour la numérologie de la kabbale. Chaque nombre y a une certaine signification.

La numérologie de la kabbale porte d’abord sur les valeurs des vingt-deux lettres de l’alphabet hébreu. La kabbale existe en 22 arcanes majeurs et chaque arcane à sa propre signification. Quand le nombre est supérieur à 22 il faut additionner les chiffres jusqu’à obtenir un chiffre entre 1 et 22.

Le 22 totalise les 22 lettres qui, selon la Kabbale, expriment l’Univers.

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №19

Le XXII du Tarot (Le « Mat », le « Fou ») signifie l’insensé, celui qui erre.

11+ 11= 22. Le 22 est un Maître-Nombre comme le 11. Il est utilisé dans un sens inversé par les organisateurs de tous ces attentats. Toutes les significations de ces nombres magiques on été détournées par les occultistes.

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №20

Le 22 est le dernier chiffre de la numérologie kabbalistique. Donc cet attentat est le dernier d’une série, soit la prochaine fois c’est une guerre en Europe, sois une nouvelle série d’attentats, mais sous une méthode et un cycle différents.

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №21

Conclusion ou éveil de la conscience de l’humanité :

Tout sera révélé, rien ne restera caché ad vitam eternam.
Notons que c’est important de savoir que le temps arrive où tous ces mystères se révèlent.
Tout est là devant nos yeux, à nous d’apprendre à regarder les choses tel quelles sont, même si c’est une vérité dérangeante car elle remet beaucoup de choses en question.

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №22

Lorsque des attentats et des guerres sont planifiés, leur emplacement exact et les dates sont d’une grande importance. Ceux qui les programment et les financent ne laissent absolument rien au hasard.

Nous savons qu’ils utilisent la numérologie, l’alchimie, la kabbale et la magie noire pour parvenir à leur but ultime, qui est d’asseoir définitivement leur contrôle sur l’humanité pour une dictature mondiale. Ils œuvrent par le trauma et la stratégie du Choc. Ce sont des techniques de contrôle mental mise au point par les SS dans les camps de la mort, récupéré après-guerre par la CIA, et qui sont appliqués à grande échelle sur les populations. Par exemple, Standard Oil qui a financer le nazisme se nomme ESSO maintenant, notez le SS au milieu du mot et le fait que le pétrole est une des composantes essentielles de toutes ces guerres au moyen orient.

Les préparateurs du 9/11, du 3/22 et du vendredi 13/11 (…) sont des disciples d’Aleister Crowley. Les Francs-maçons juifs-sionistes du B’nai B’rith sont la plus grande force dans la Franc-maçonnerie. Il y a des documentaires et des articles sur ça, renseignez-vous.

Là, c’était juste un avertissement, disons une tentative d’accoutumer les gens à un état de guerre civile. L’ordre àaprès le chaos implique pour eux d’organiser le chaos. L’Etat français depuis la présidence de N. Sarkozy a laissé des armes de guerres circulé en France depuis des années. Jusqu’à dernier ordre (mondial aussi ?), les armes de guerre ça sert à faire la guerre. Alors que la France est en état d’urgence, état de sécurité maximal avant la loi martiale, des crimes ont lieu en plein centre-ville de Marseille en pleine journée par armes de guerre, kalasnikov en l’occurrence, et les criminels rentrent tranquillement chez eux.

http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/02/08/un-homme-tue-a-la-kalachnikov-a-marseille_4861610_1653578.html

Donc il sert à quoi l’état d’urgence ? Juste à emmerder des agriculteurs bio ? (http://www.bastamag.net/Perquisition-administrative-chez-des-maraichers-bio-Ils-s-attendaient-a-quoi)

Ou encore http://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id_petition=1070

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №23

Donc ce sont les agriculteurs bios les terroristes ?

(Ces perquisitions ont été faites pour préparer le sommet sur le climat à Paris, appelé Cop21, (cop=police en anglais) le programme, attentat puis défilé d’élite illuminati à paris. Car c’est bien ça qu’il leur importe, planifier le nouvel ordre mondial)

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №24

« Réveillez-vous, ne tombez pas dans la bêtise, maîtrisez ce système avant qu’il ne vous brise,Génocide sur génocide c’est inscrit dans l’histoire » « Peur d’une race » d’Assassin.

Toutes les nuits de pleine lune fournissent la raison d’une activité occulte majeure (le plus facile de se déplacer sans difficulté et sans être détecté).

Semaine sainte (dimanche des Rameaux au dimanche de Pâques). On pense que certains groupes sacrifient, cuisinent et mangent un bébé humain le dimanche de Pâques.

Vous remarquerez que la date du 7 janvier y est notée !

Halloween s’étale du 13 octobre au 1er novembre…

Les Origines Sataniques du 1er Mai

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №25

La nuit du 30 avril au 1er mai ont lieu Beltane, une fête religieuse celtique, ainsi que la ‘nuit de Walpurgis’, une fête néo-païenne d’origine européenne. Le 1er mai est une date importante dans le calendrier satanique, tout comme l’est le 31 octobre pour Halloween.

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №26

Beltane est prétendument une festivité liée à la fertilité, d’où les nombreux symboles phalliques qui y sont arborés, mais c’est également un jour où a lieu un sacrifice rituel satanique, en l’occurrence, celui d’une petite fille, ou d’une femme de moins de 25 ans, l’offrande préférée des satanistes.

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №27

La période entière qui s’étend du 30 avril au 6 mai est dédiée à la vénération du dieu à corne. On y construit des autels pour y faire des sacrifices humains. Le but occulte de ces sacrifices est de créer un évènement sur la planète qui puisse déchaîner les émotions humaines, et/ou créer un bain de sang. Les membres haut placés de la Cabale occulte, qui connaissent très bien les moments où les énergies sont à leur paroxysme, absorbent les énergies puissantes qui sont libérées en ces jours de rituels. Ce sont eux aussi qui ont inversé le pentagramme, un symbole positif à la base, qui a été détourné par les satanistes pour leurs besoins occultes.

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №28

L’organe fondateur du Communisme, l’Ordre secret des Illuminati de Bavière, a été créé le 1er mai 1776, la même année que la création de la Déclaration d’Indépendance américaine.

Si l’on regarde en Israël, on s’aperçoit que le jour de l’Indépendance est également le 1er mai.

En plus d’être un jour important du calendrier satanique et le jour de la création des Illuminati, cela fait quand même beaucoup de ‘coïncidences’ lorsqu’on y rajoute le jour de l’Indépendance israélienne.

De plus, selon le New American, le 1er mai était un jour traditionnel de l’Union Soviétique, lors duquel les pays du bloc communiste mettaient en place des parades massives, pleines de missiles, de tanks, de troupes armées, de drapeaux rouges, et d’affiches géantes de Marx et de Lénine. C’est un point qui n’a pas changé dans les pays encore communistes, comme la Chine, la Corée du Nord, Cuba, et le Vietnam. Dans les pays non-communistes, les partis communistes et socialistes continuent de célébrer le 1er mai.

Andy McInerney, membre du mouvement communiste Workers World Party, a vanté les mérites du 1er mai dans l’édition de Liberation & Marxism du printemps 1996 :

« LE 1ER MAI, LES CLASSES OUVRIÈRES DU MONDE ENTIER MONTRENT LEUR FORCE DANS DES MANIFESTATIONS ET DES GRÈVES. LE 1ER MAI – LE JOUR INTERNATIONAL DE LA FÊTE DU TRAVAIL – SERT À RAPPELER AUX CLASSES DIRIGEANTES QUE LEURS JOURS SONT COMPTÉS… A PARTIR DE 1919, LE SUCCÈS DU ‘MAY DAY’ AUX ETATS-UNIS DÉPENDAIT DU SUCCÈS DU MOUVEMENT COMMUNISTE. »

La Grande Encyclopédie Soviétique explique :

« LA DÉCISION DE FAIRE DU 1ER MAI UN JOUR ANNUEL DE MANIFESTATIONS A ÉTÉ PRISE EN JUILLET 1889 PAR LE CONGRÈS DE PARIS DE L’INTERNATIONALE OUVRIÈRE, AFIN DE COMMÉMORER UNE ACTION ENTREPRISE PAR LES OUVRIERS DE CHICAGO, QUI ONT ORGANISÉ UNE GRÈVE LE 1ER MAI 1886, POUR DEMANDER UN JOUR DE 8 HEURES DE TRAVAIL, ET QUI ONT MANIFESTÉ, CE QUI S’EST TERMINÉ PAR UNE CONFRONTATION SANGLANTE AVEC LA POLICE. »

l’année dernière en (2018), le 1er mai a lieu lors d’une pleine lune, ce qui décuple davantage sa puissance occulte. Comme on peut le voir dans de nombreuses statistiques, la criminalité atteint son plus haut point lors d’une pleine lune, ainsi que la veille et le lendemain. Mieux vaut donc éviter de sortir seul les soirs de pleine lune…L’accès à la vidéo est limité par l’auteurYouTube4:17

La période du 19 avril au 1er mai

De nombreux sacrifices en l’honneur de ‘la Bête’ sont effectués en cette période de 13 jours (13 étant également un nombre important pour les satanistes). Un sacrifice par le feu, dédié au dieu Baal/Moloch/Nimrod (dieu Soleil) est réalisé le 19 avril pour commencer ces ‘festivités.’

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №29

Baal est également le dieu romain Saturne (Satan pour les Chrétiens). Le 19 avril met particulièrement l’accent sur les sacrifices d’enfants. C’est également pour cette raison que de nombreux évènements historiques ont eu lieu le 19 avril (voir les exemples ci-dessous).

Même la Bible mentionne ces sacrifices sans équivoque :

« ILS ONT CONSTRUIT LES HAUTS LIEUX [AUTELS] DE BAAL POUR Y BRÛLER LEURS ENFANTS PAR LE FEU, COMME OFFRANDE À BAAL – UNE CHOSE QUE JE N’AI NI EXIGÉE NI MENTIONNÉE, ET QUI NE M’EST PAS PASSÉE PAR LA TÊTE. » ~ JÉRÉMIE 19:5

Pour les Illuminati, le meilleur moyen d’effectuer des sacrifices est via la guerre, pour deux raisons évidentes : c’est un excellent moyen de tuer à la fois des adultes et des enfants, et cela passe bien plus facilement inaperçu que des rituels sacrificiels.

Le sacrifice humain exigé lors de ces nombreuses festivités occultes doivent contenir les éléments suivants, chacun d’entre eux étant exagéré le plus possible :

  1. Un traumatisme, du stress, de l’angoisse, de la pure terreur ;
  2. L’acte final de la scène doit être une destruction par le feu, de préférence un incendie ;
  3. Les gens doivent mourir lors de sacrifices humains, en particulier les enfants, puisque les Ténèbres voient le sacrifice de jeunes humains comme étant le plus désirable.

Les dates historiques clés où ont eu lieu des sacrifices rituels sataniques et effusions de sang majeures :

  • 19 avril 1775 – Bataille de Lexington & de Concord, qui a mené à l’inévitable Guerre Révolutionnaire instiguée par les Francs-Maçons ;
  • 19 avril 1904 – Grand incendie de Toronto.
  • 19 avril 1943 – Après avoir piégé les derniers combattants juifs de la Résistance dans un collecteur d’eaux de pluie de Varsovie pendant plusieurs jours, des stormtroopers nazis ont commencé à répandre le feu à chaque extrémité grâce à des lances-flammes. Ils ont continué jusqu’à ce que tous les combattants meurent dans l’incendie.
  • 19 avril 1993 – 50 ans plus tard, au jour près, le gouvernement américain envoie des soldats et chars pour prendre d’assaut le complexe de David Koresh et de ses adeptes, à Waco, au Texas. Cette opération remplissait les critères d’un sacrifice humain : un traumatisme, la mort par immolation, et le sacrifice de jeunes victimes.
  • 19 avril 1995 – Bombardement d’Oklahoma City – Encore une fois, de nombreux enfants sont morts (notamment brûlés) ce jour-là.

Le satanisme utilise de plus en plus le 19 avril pour ce genre d’occasions depuis le 20ème siècle, ce qui montre que les satanistes ont de plus en plus confiance en eux.

Mauvaise nouvelle pour eux, c’est précisément ce qui va les perdre.

Le coucher du soleil

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №30

Le coucher du soleil sert de moment précis pour délimiter, séparer, deux journées entre elles et non pas « minuit » qui n’est en rien biblique. (Genèse 1 :5). C’est ici que Satan commença ses attaques. Car en divisant un soir pour en faire deux jours, il met la confusion dans les décomptes de jours.

« Tu lui donneras le salaire de sa journée avant le coucher du soleil; car il est pauvre, et il lui tarde de le recevoir. Sans cela, il crierait à Dieu contre toi, et tu te chargerais d’un péché »(Deutéronome 24 :15).

“ Il se lève à une extrémité des cieux, Et achève sa course à l’autre extrémité: Rien ne se dérobe à sa chaleur.” (Psaumes 19:6)

Un mois biblique commence lors d’une journée de nouvelle lune astronomique.

Notre créateur ne nous demande pas de connaître précisément l’heure et la minute du commencement. C’est le coucher du soleil qui nous fixe (Genèse 1 ; 5). Et pour repaire, nous nous référons à Israël. C’est le centre du monde selon l’Eternel. C’est Dieu qui fixa les limites de ce pays. Même si chez toi il fait encore jour, et que Israël est dans le coucher du soleil, par la foi tu te conformes au pays de Dieu. La journée de 24h dans laquelle est incluse la fête de nouvelle lune est tout simplement fériée (Le jour tout entier).

Pour Dieu, c’est le fuseau horaire de Jérusalem qui fait foi pour déterminer l’heure mondiale de référence. Ceci est obligatoire pour que tout le monde débute une nouvelle année le même jour. Ceci résout le problème de ceux qui ont souvent dans leur pays des journées très longues et des nuits très longues.

« Mais moi, je vous dis de ne jurer aucunement, ni par le ciel, parce que c’est le trône de Dieu, ni par la terre, parce que c’est son marchepied; ni par Jérusalem, parce que c’est la ville du grand roi.” (Matthieu 5:34-35)

En effet, lorsque par exemple dans un pays il y a une fête nationale, tous les ressortissants de ce pays, où qu’ils soient à l’étranger, entrent dans cette fête le même jour que chez eux, bien que leur pays hôte ne soit pas en fête.

De même, tous ceux qui ont choisi Jésus-Christ comme leur roi, sont greffés à Israël.

« Ainsi parle l’Eternel des armées : en ces jours-là, dix hommes de toutes les langues des nations saisiront un juif par le pan de son vêtement, et diront : nous irons avec vous, car nous avons appris que Dieu est avec vous » (Zacharie 8 :23).

Ils sont spirituellement citoyens du pays de leur roi. Par conséquent, leur repère pour toute chose spirituelle c’est Jérusalem. C’est pourquoi le fuseau horaire de Jérusalem doit servir de repère à tous les enfants de Dieu dans le monde entier.

L’homme peut changer les dates, mais il ne peut changer l’ordre des jours. C’est plus fort que lui. Car depuis la création, les jours se suivent.

« Tant que la terre subsistera, les semailles et la moisson, le froid et la chaleur, l’été et l’hiver, le jour et la nuit ne cesseront point » (Genèse 8 : 22).

Ainsi, tous les efforts de Satan de détourner les enfants de Dieu sont vains. Alléluia !!!

Le but de ce détournement

Chaque pays a ses dates de fêtes. Si le repère est faussé, ces fêtes n’auront plus lieu en leur temps. En détournant l’homme du calendrier biblique, Satan détourne le monde des Saintes convocations dont l’Eternel a étalé dans l’année pour ressourcer ses enfants. Ces fêtes très significatives, en relation avec le plan du salut de l’homme, sont des lois dont l’homme devrait respecter à perpétuité. C’est la manière de les célébrer qui a changé avec le sacrifice par excellence de Jésus-Christ, l’ombre des choses à venir ayant cessé (Colossiens 2 :17)

1-Shabbat hebdomadaire

« On travaillera six jours ; mais le septième jour est le Shabbat, le jour du repos : il y aura une sainte convocation. Vous ne ferez aucun ouvrage : c’est le Shabbat de l’Eternel, dans toutes vos demeures » (Lévitique 23 :3)

« Il y a donc un repos de sabbat réservé au peuple de Dieu. Car celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de ses oeuvres, comme Dieu s’est reposé des siennes. Efforçons-nous donc d’entrer dans ce repos, afin que personne ne tombe en donnant le même exemple de désobéissance. Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du coeur. Nulle créature n’est cachée devant lui, mais tout est à nu et à découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte. » (Hébreux 4 :9)

2-Nouvelle lune

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №31

« Sonnez de la trompette à la nouvelle lune, à la pleine lune, au jour de notre fête. Car c’est une loi pour Israël, une ordonnance du Dieu de Jacob. » (Psaumes 81 :4-5)

« Car, comme les nouveaux cieux et la nouvelle terre que je vais créer subsisteront devant moi, dit l’Eternel, ainsi subsisteront votre postérité et votre nom. À chaque nouvelle lune et à chaque shabbat, toute chair viendra se prosterner devant moi, dit l’Eternel. »* (Esaie 66 :22-23).

  • *Note M.A.V.: ce verset à lui seul démontre que Dieu n’a pas changé ses lois pour les chrétiens: même dans le millenium, SON calendrier (et non celui des hommes impies) sera respecté

C’est vraiment très étonnant de voir des hommes utiliser ces versets pour venir appuyer le shabbat et renier en même temps la nouvelle lune qui accompagne ce jour de repos.

3-La Pâque et les pains sans levain

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №32

« Le premier mois, le quatorzième jour du mois, entre les deux soirs, ce sera la pâque de l’Eternel. Et le quinzième jour de ce mois, ce sera la fête des pains sans levain en l’honneur de l’Eternel ; vous mangerez pendant sept jours des pains sans levain. Le premier jour, vous aurez une sainte convocation : vous ne ferez aucune œuvre servile… Le septième jour, il y aura une sainte convocation : vous ne ferez aucune œuvre servile » (Lévitique 23 :5-8) ;

« Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre pâque, a été immolé. Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, non avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité. » 1 Corinthiens 5 :7-8

4-La Pentecôte ou fête des semaines.

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №33

« Tu compteras sept semaines ; dès que la faucille sera mise dans le blé, tu commenceras à compter sept semaines. Puis tu célèbreras la fête des semaines, et tu feras des offrandes volontaires, selon les bénédictions que l’Eternel, ton Dieu, t’aura accordées. » (Deutéronome 16 :9-10) ;

« Paul avait résolu de passer devant Éphèse sans s’y arrêter, afin de ne pas perdre de temps en Asie; car il se hâtait pour se trouver, si cela lui était possible, à Jérusalem le jour de la Pentecôte. »Actes des Apôtres 20.16

« Je resterai néanmoins à Éphèse jusqu’à la Pentecôte; » 1 Corinthiens 16.8

5-Les Trompettes.

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №34

« L’Eternel parla à Moise, et dit : parle aux enfants d’Israël et dis : Le septième mois, le premier jour du mois, vous aurez un jour de repos, publié au son des trompettes, et une sainte convocation. Vous ne ferez aucune œuvre servile… »(Lévitique 23 :23-25) ;

« Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. » 1 Thessaloniciens 4.16

« En un instant, en un clin d’oeil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. » 1 Corinthiens 15.52

6-Les expiations.

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №35

« L’Éternel parla à Moïse, et dit: 23.27 Le dixième jour de ce septième mois, ce sera le jour des expiations: vous aurez une sainte convocation, vous humilierez vos âmes, et vous offrirez à l’Éternel des sacrifices consumés par le feu. 23.28 Vous ne ferez aucun ouvrage ce jour-là, car c’est le jour des expiations, où doit être faite pour vous l’expiation devant l’Éternel, votre Dieu. 23.29 Toute personne qui ne s’humiliera pas ce jour-là sera retranchée de son peuple. 23.30 Toute personne qui fera ce jour-là un ouvrage quelconque, je la détruirai du milieu de son peuple. 23.31 Vous ne ferez aucun ouvrage. C’est une loi perpétuelle pour vos descendants dans tous les lieux où vous habiterez. 23.32 Ce sera pour vous un sabbat, un jour de repos, et vous humilierez vos âmes; dès le soir du neuvième jour jusqu’au soir suivant, vous célébrerez votre shabbat. »(Lévitique 23 :26-32)

« Le dixième jour de ce septième mois, vous aurez une sainte convocation, et vous humilierez vos âmes: vous ne ferez aucun ouvrage. 29.8 Vous offrirez en holocauste, d’une agréable odeur à l’Éternel, un jeune taureau, un bélier, et sept agneaux d’un an sans défaut. 29.9 Vous y joindrez l’offrande de fleur de farine pétrie à l’huile, trois dixièmes pour le taureau, 29.10 deux dixièmes pour le bélier, et un dixième pour chacun des sept agneaux. 29.11 Vous offrirez un bouc en sacrifice d’expiation, outre le sacrifice des expiations, l’holocauste perpétuel et l’offrande, et les libations ordinaires. » Nombre 29 :7-11…

« C’est ici pour vous une loi perpétuelle: au septième mois, le dixième jour du mois, vous humilierez vos âmes, vous ne ferez aucun ouvrage, ni l’indigène, ni l’étranger qui séjourne au milieu de vous. 16.30 Car en ce jour on fera l’expiation pour vous, afin de vous purifier: vous serez purifiés de tous vos péchés devant l’Éternel. 16.31 Ce sera pour vous un shabbat, un jour de repos, et vous humilierez vos âmes. C’est une loi perpétuelle. 16.32 L’expiation sera faite par le sacrificateur qui a reçu l’onction et qui a été consacré pour succéder à son père dans le sacerdoce; il se revêtira des vêtements de lin, des vêtements sacrés. 16.33 Il fera l’expiation pour le sanctuaire de sainteté, il fera l’expiation pour la tente d’assignation et pour l’autel, et il fera l’expiation pour les sacrificateurs et pour tout le peuple de l’assemblée. 16.34 Ce sera pour vous une loi perpétuelle: il se fera une fois chaque année l’expiation pour les enfants d’Israël, à cause de leurs péchés. On fit ce que l’Éternel avait ordonné à Moïse. » Lévitique 16 :29-34 ;

7-Le Tabernacle

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №36

« L’Éternel parla à Moïse, et dit: 23.34 Parle aux enfants d’Israël, et dis: Le quinzième jour de ce septième mois, ce sera la fête des tabernacles en l’honneur de l’Éternel, pendant sept jours. 23.35 Le premier jour, il y aura une sainte convocation: vous ne ferez aucune oeuvre servile. 23.36 Pendant sept jours, vous offrirez à l’Éternel des sacrifices consumés par le feu. Le huitième jour, vous aurez une sainte convocation, et vous offrirez à l’Éternel des sacrifices consumés par le feu; ce sera une assemblée solennelle: vous ne ferez aucune oeuvre servile. » (Lévitique 23 :33-36) :

« Tu célébreras la fête des tabernacles pendant sept jours, quand tu recueilleras le produit de ton aire et de ton pressoir. 16.14 Tu te réjouiras à cette fête, toi, ton fils et ta fille, ton serviteur et ta servante, et le Lévite, l’étranger, l’orphelin et la veuve qui seront dans tes portes. 16.15 Tu célébreras la fête pendant sept jours en l’honneur de l’Éternel, ton Dieu, dans le lieu que choisira l’Éternel; car l’Éternel, ton Dieu, te bénira dans toutes tes récoltes et dans tout le travail de tes mains, et tu te livreras entièrement à la joie. 16.16 Trois fois par année, tous les mâles d’entre vous se présenteront devant l’Éternel, ton Dieu, dans le lieu qu’il choisira: à la fête des pains sans levain, à la fête des semaines, et à la fête des tabernacles. On ne paraîtra point devant l’Éternel les mains vides. » Deutéronome 16 :13-16

Les sacrifices étant abolis, ces fêtes sont exemptes du sacrifice animal.

Dieu attache une très grande importance aux volontés les plus contestables.

Des hommes ont beau philosopher sur ces vérités bibliques ; mais leur philosophie ne changera jamais la volonté divine. Ils ont beau s’opposer, mais jamais n’auront la victoire sur l’Agneau. Ce que Dieu dit est dit. Il ne changera jamais.

Dans le jardin d’Eden, après son péché, l’homme tentât de se justifier (Genèse 3:12). La femme essaya de faire de même (Genèse 3:13). Mais rien n’arrêta la sentence divine. Bien qu’un animal sans péché perdit sa vie immédiatement pour sauver celle de l’homme (Genèse 3:21), ce dernier fut chassé du Jardin et alors commença la souffrance (Genèse 3 :23)L’accès à la vidéo est limité par l’auteurYouTube4:37

8 formes de satanisme étonnantes

Sacrifices et autres rituels macabres sont généralement au rendez-vous lorsque l’on pense aux cultes voués à la vénération du mal. Pourtant, il existe de nombreuses façons d’honorer Satan et ses disciples. Voici 8 cultes sataniques ou formes d’idolâtries consacrées à cet ange déchu, qui pourraient bien vous surprendre… et vous inquiéter.

Le Temple Satanique : L’église de Satan ouvre ses portes a Paris.

L’accès à la vidéo est limité par l’auteurYouTube51:56TEMPLE DES NATIONS ADRESSE:47 AVENUE DU GENERAL DELANNE 95330 DOMONT. TEL:00 33 6 43 98 92 24.

Ironiquement, le Temple Satanique, ou l’Église de Satan, ne croit pas en l’existence de Satan. Il s’agit plutôt d’une organisation qui défend la séparation de l’église et de l’état aux États-Unis. Le Temple Satanique utilise donc son statut religieux de façon satirique pour mettre de l’avant le «gros bon sens», l’empathie et le sens critique. Cette organisation s’implique notamment dans de nombreux débats sociaux; protégeant le droit à l’avortement ainsi que le mariage gai.

Luciférisme

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №37

Le Luciférisme s’apparente plus à un courant de pensées qu’a un culte. Utilisant le personnage de Lucifer comme un symbole, les adeptes du Luciférisme perçoivent celui-ci comme la représentation de la connaissance et de l’émancipation de la pensée; un être qui aurait choisi de suivre sa propre voie malgré les répercussions. Il faut noter que cette vision de Lucifer se rattache strictement à l’ange et non pas à Satan, le diable.

L’église de Satan

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №38

Fondée en 1966, l’église de Satan est une religion… athée. Anton Szandor LaVey aurait en partie créé son église en se basant sur son cynisme envers la religion. Auteur de la Bible satanique, un essai contenant les doctrines du satanisme, Lavey y encourage la renonciation de beaucoup des standards sociétaux et priorise le bien-être et la gratification personnelle. Bien qu’athée, l’église de Satan est tout de même ouverte à l’utilisation de la magie, la définissant comme une science encore inexpliquée et non une force surnaturelle.

L’ordre du bélier noir

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №39

Ce culte satanique est né vers la fin des années 70 aux États-Unis. Bien que basé sur les préceptes de l’église de Satan, l’ordre du bélier noir adhérait ouvertement à une idéologie raciste s’inspirant du parti nazi. Heureusement, l’existence de ce culte haineux ne fut que d’une courte durée.

Le culte de Cthulhu

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №40

Cthulhu est en fait une créature maléfique de fiction créée par le célèbre écrivain H. P. Lovecraft. Étrangement, certaines personnes croient en cette entité. Ce dieu extraterrestre récurrent dans l’œuvre de Lovecraft fait également apparition dans toute sorte de nouvelles et d’histoires et a été une source d’inspiration pour de nombreux artistes. Les adeptes ne se réjouissent cependant pas de l’existence de cet être maléfique; ils espèrent plutôt que l’humanité se délivre de son existence actuelle qui nourrit ce terrible Dieu du mal.

Le Temple de Set

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №41

Le Temple de Set est une organisation religieuse satanique ou un ordre initiatique occulte fondé par d’anciens membres de l’Église de Satan en 1975.

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №42

Alors à sa tête, Michael A. Aquino se disait choisi par Satan lui-même… Les membres y pratiquent un ensemble de rites dans le but d’obtenir différents titres ou grades, dont le premier est celui de « Setian ». Le culte fait évidemment référence aux Dieux et écritures de l’Égypte antique.

Le dualisme religieux

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №43

Le dualisme religieux est une doctrine basée sur les écritures bibliques, mais dans laquelle le Diable peut être considéré non pas seulement comme un adversaire à Dieu, mais aussi comme son égal. La doctrine la plus connue est sans doute le manichéisme, dans laquelle la création est la conséquence d’une chute. Dans certaines versions, la lutte entre le bien et le mal engendre un mélange des deux, ou notre monde, mais certains dualistes espèrent que le Diable l’emporte.

Ophite Cultus Satanas (Our Lady Endor Coven)

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №44

Ce culte fondé en 1948 par Herbert Arthur Sloane, un vétéran de la Deuxième Guerre mondiale, soutient que le serpent du jardin d’Éden était en fait le serviteur du véritable créateur et que le dieu chrétien était un imposteur. Il y aurait donc un être tout puissant au-dessus du dieu biblique, un dieu décrit comme cornu et répondant au nom de Sathanas. Bien qu’intrigante, cette réinterprétation de la religion chrétienne ne fit que peu d’adeptes.

Et le satanisme  »traditionnel »

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №45

Quant au satanisme théiste, ou satanisme traditionnel, il s’agit d’un courant religieux issu de la voie de la main gauche vénérant les anciens anges déchus et leur chef, Satan ou Lucifer. Les rituels fait en son honneur visent donc à faire avancer son royaume…

Question du Sacrifice Humain

LE CALENDRIER SATANIQUE UNE ARME DE DESTRUCTIONS MASSIVES QU’UTILISE SATAN, image №46

Autres temps, autres mœurs…

Une question difficile que celle du sacrifice humain… Ce fut jadis, et c’est toujours de nos jours le grand argument des monothéistes contre le paganisme. Juifs, chrétiens, et autres musulmans aimaient bien jouer les vierges effarouchées en s’écriant : «Vous rendez-vous compte que ces immondes idolâtres [païens] sacrifiaient des êtres humains à leurs faux dieux?!» Mais quelle belle affaire que voici! On pourrait même dire que ce genre d’argument dans la bouche d’un monothéiste prête grandement à sourire. Car faut-il leurs rappeler les millions de morts et autres destructions de cultures entières qu’ont causé leurs campagnes de conversions massives au cours de l’histoire ?… Depuis l’ancien testament biblique, l’histoire monothéiste s’est faite avec le sang de ceux qui refusaient leur dieu unique, sans compter les bûchers de l’inquisition qui n’étaient rien d’autre que des sacrifices humains qui ne voulaient pas dire leur nom. En tant que païens, on serait donc en droit de leur répondre tout simplement avec une citation de leur propre jésus : «Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil?» Quant-au néo-paganisme actuel dans ses différentes traditions ethnoculturelles, est-il vraiment nécessaire de préciser que le sacrifice humain est un rite qui n’a pas cours et qui est tout simplement banni? Tout comme catholiques et protestants ne pratiquent plus le bûcher, les païens ne pratiquent plus le sacrifice humain.

Ce point étant éclairci, il est temps de voir un peu le sacrifice humain de plus près. Qu’en sait-on de manière historique? Comment nos ancêtres païens voyaient-ils cette pratique rituelle? Cette approche est nécessaire car c’est elle qui nous permettra de comprendre dans quel esprit se réalisaient ces rites. Si nous voyons le sacrifice humain avec nos yeux du XXIè siècle, il est fort probable que nous ne comprenions jamais comment un tel acte était possible. En Europe, le sacrifice humain fut connu par presque toutes les traditions polythéistes à un moment ou autre de leur histoire. Il faut préciser d’entrée que le sacrifice humain était plutôt rare, il revêtait un caractère exceptionnel, car il représentait le plus puissant des sacrifices aux Dieux ou aux Déesses. Contrairement aux traditions païennes du moyen orient comme celle des Phéniciens, en Europe le sacrifié n’était pas une «victime innocente arrachée à son bonheur», le sacrifié était souvent complètement consentant, ce que nous verrons plus loin dans cet exposé. Le cas des prisonniers de guerre sacrifiés représentaient un cas à part, car là les données changeaient radicalement. Ce genre de sacrifice revêtait quant-à lui un caractère massif et particulièrement sanglant. Mais nous verrons que l’esprit dans lequel on sacrifiait des prisonniers de guerre était très différent de celui du sacrifice à caractère exceptionnel. Grecs et Romains abandonnèrent de bonne heure ce genre de pratique, mais on peut là aussi argumenter sur le fait que certains jeux du cirque étaient une forme de sacrifice humain en camouflé. Il suffit de penser par exemple aux combats de gladiateurs ou certaines formes de condamnation à mort, pour y reconnaître une symbolique à peine occulte liée au rite sacrificiel.

D’autres traditions comme celles des Celtes ou des peuples germano-nordiques ont conservé ce genre de pratique jusqu’au bout de leur indépendance religieuse et culturelle. Il semblerait d’ailleurs qu’en ce qui concerne les Celtes, il faudrait être prudent car les historiens s’accordent à dire que les témoignages romains ne sont pas complètement fiables, c’est avec un véritable filtre qu’il faut lire ces témoignages. Ils ont un caractère politique évident qui présente de manière parfois fantaisiste l’image du bon Romain apportant la civilisation de la pax romana aux méchants peuples barbares et sauvages. «La guerre des Gaules» de César est une bonne illustration de ce genre de témoignage tronqué par la politique du moment. Tacite, lui, fera l’opération contraire avec son «Germania», en présentant les Germains comme un exemple contre la décadence de Rome. Que ce soit dans un sens ou dans l’autre, il est impératif de savoir lire entre les lignes de ces auteurs antiques, afin de pouvoir se rapprocher le plus possible de ce que fut la réalité historique. On disait ainsi des Gaulois qu’ils brûlaient dans de grands mannequins en osier un grand nombre de personnes qu’ils offraient en sacrifice à leurs Dieux Taranis, Esus, et Teutatès. De nombreux indices portent à croire que cette image du grand mannequin plein de victimes soit une exagération et même une invention pure et simple entrant dans le cadre du Romain civilisateur contre les «horreurs» des Barbares. Un autre cas connu d’un sacrifice humain imaginaire est celui inventé par le christianisme irlandais du moyen-âge dans le livre de Leinster. Il y est dit que tous les peuples celtes d’Irlande auraient adoré un Dieu du nom de Crom Cruach, or ce dieu est un illustre inconnu car il n’est mentionné dans aucune autre source, ce qui le rend bien-sûr suspect. Le texte dit que pendant chaque fête de Samain on lui aurait sacrifié le premier né de chaque famille. Ce genre de sacrifice horrible n’est attesté dans aucune culture européenne, il fut tout simplement inexistant. Il fut par contre mentionné par des sources sémitiques comme la bible ou par des auteurs latins comme Plutarque lorsqu’ils parlaient des carthaginois qui sacrifiaient leurs enfants en les brûlant à une Divinité que les spécialistes identifient comme Moloch. Les historiens s’accordent ici aussi à dire qu’en Irlande ce genre de sacrifice d’enfant fut une invention d’évangélisateurs chrétiens comme le st-patrick. L’auteur du livre irlandais de Leinster connaissait semble-t-il l’histoire biblique de Moloch car son Crom Cruach en est la transposition parfaite, encore une invention permettant cette fois-ci aux chrétiens de désigner le païen comme un horrible sauvage aux mœurs cruelles. On peut donc constater que certains cas de sacrifice humain ne correspondent à aucune réalité historique. Il en existe par contre d’autres qui sont largement documentés ou bien attestés par l’archéologie. Chez les Celtes il existe l’exemple de Gundestrup qui montre une scène de sacrifice humain. C’est celle où un homme est plongé dans un chaudron, très certainement après avoir été égorgé afin de recueillir le sang dans ce même chaudron. Certaines évidences tendent à démontrer que ce sacrifice fut en l’honneur du Dieu Teutatès dans sa lutte contre Taranis.

De plus, les textes irlandais anciens font plusieurs fois mention du sacrifice d’un roi en fin de règne. On brûlait alors son palais puis on noyait le roi dans une cuve de vin ou de bière. Le feu est ici symbole de purification et de renouvellement cyclique, alors que le vin ou la bière sont liés au culte de la terre et de sa fécondité.

Mais pour développer ce sujet du sacrifice humain, nous allons nous attarder plutôt sur la tradition germano-nordique. Chez les Germains continentaux et septentrionaux, le sacrifice humain est attesté par les sources littéraires et archéologiques.

Les cas archéologiques les plus connus sont ceux des Moorleichen, ces corps retrouvés dans les tourbières. Sur la photo on peut voir deux exemples : en bas à gauche se trouve «l’homme de Tollund» (Danemark 4è av. https://fr.wikipedia.org/wiki/Homme_de_Tollund) et en bas au milieu se trouve celui de Windeby (Allemagne https://en.wikipedia.org/wiki/Windeby Comme on peut le constater, ces corps sont particulièrement bien conservés, ils présentent un avantage certain pour l’archéologie, car on a pu identifier le genre de mise à mort et même analyser certains détails intéressants comme le contenu de leur estomac. Les mises à mort des corps des tourbières sont assez variées et nous allons voir qu’elles correspondent à un type de Divinité en particulier. L’homme de Tollund porte encore autour du cou la corde qui a servi à le pendre. D’autres corps des tourbières indiquent des strangulations (Windeby II), des égorgements (Kayhausen, Grauballe), des décapitations (l’homme de Dägten), des noyades (Windeby I). Certains avaient mangé des céréales, des légumes ou encore du poisson avant d’avoir été exécuté. Les sources littéraires nous ont permis d’attester des sacrifices humains en l’honneur de Divinités comme Nerthus la Déesse-Mère, Wodan-Odinn, Tiwaz-Tiuz, Donar-Thor, Frey, et Foseti. À la Déesse Nerthus on sacrifiait par noyade, ce qui est certifié par le texte de Tacite lorsqu’il décrit le rituel annuel de la Déesse et de son char. Les esclaves qui avaient participé au rituel en baignant la statue sacrée de Nerthus, étaient sacrifiés à la Déesse en les noyant dans un lac. Ici l’élément aquatique joue un rôle fondamental puisqu’il est symbole de vie et de fertilité, deux aspects très liés à la Déesse. Par ailleurs, en l’honneur de Tiwaz, il semblerait qu’il était coutume d’égorger le sacrifié et de recueillir son sang dans un récipient, ce qui n’est pas sans rappeler le sacrifice gaulois en l’honneur de Teutatès. C’est ce genre de sacrifice qu’aurait pratiqué le peuple germanique des Semnons. Le sang est l’élément vital par excellence, raison pour laquelle on le donnait en sacrifice au Dieu.

Tous les 9 ans à Uppsala, à la triade des Dieux Thor-Odinn-Frey, on sacrifiait 9 hommes. Ceux qui connaissent la série télévisée «Vikings» se souviendront peut-être du 8è épisode de la première saison où l’on voit une représentation détaillée du grand festival qui se tenait au temple d’Uppsala. Les sacrifices humains les plus fréquents dans la culture germano-nordique étaient ceux effectués en l’honneur du Dieu Wodan-Odinn. Il existe une grande quantité de références littéraires ainsi qu’archéologiques reliant un sacrifice à ce Dieu. La pendaison était la manière habituelle de sacrifier à Wodan-Odinn, ce qui est censé rappeler le rite de la pendaison par lequel le Dieu avait réalisé son initiation chamanique. Transpercer la victime au moyen d’une lance était l’autre manière par laquelle on sacrifiait à Wodan-Odinn, car cette méthode était elle aussi partie intégrante du rituel de la pendaison. La pendaison et la lance était la pratique la plus courante lorsqu’on sacrifiait des prisonniers de guerre, ce qui fut le cas par exemple après la grande victoire des Chérusques contre les Romains en l’an 9 de notre ère. Une pratique très sanglante et très cruelle en l’honneur de Wodan-Odinn était celle que les Vikings nommaient «blóðörn», mot qui se traduit en allemand par Blutaar et en français par «Aigle de Sang». On peut voir une représentation de ce sacrifice sur une pierre de Götland (photo en haut à droite). La victime vivante et consciente était couchée sur le ventre, on lui ouvrait entièrement le dos en suivant la colonne vertébrale, puis on séparait toutes les côtes de la colonne. Les côtes étaient dressées de telle manière qu’elles formaient de véritables ailes, ce qui était une figuration des ailes d’un aigle, animal lié au culte du Dieu Wodan-Odinn. Pour finir on jetait du sel sur les plaies afin d’augmenter la souffrance. Ce sacrifice dont les détails relèvent plus d’une torture que d’un sacrifice, n’était pas réservé à n’importe qui. Cette pratique très cruelle était réservée en général aux ennemis particulièrement haïs, aux malfrats méprisables, et autres traîtres représentant la partie la plus exécrable d’une société humaine.

Après avoir vu les différentes formes du sacrifice, voyons à présent le fond du problème. Pourquoi sacrifiait-on un être humain à ses Dieux et Déesses? Tout d’abord, il est intéressant de s’arrêter sur l’étymologie du terme «sacrifice». Le mot vient du latin et veut dire «rendre sacré». Cette notion de rendre sacré quelque chose, nous renvoie à une dimension magico-religieuse connue par toutes les traditions païennes du monde. Mais il faut noter ici qu’il existe des différences importantes dans l’approche spirituelle du sacrifice. Pendant que les peuples sémitiques voyaient le sacrifice comme un acte de soumission totale devant la suprématie divine toute puissante, les peuples européens considéraient le sacrifice comme un contrat passé entre les hommes et les Dieux. Par certains angles, on peut même avancer que le contrat se faisait d’une certaine manière sur une base d’égal à égal. Hommes et Dieux sont soumis aux mêmes lois de l’univers, ce qui les fait partager une destinée et des intérêts communs. Contrairement aux traditions du moyen orient, l’Européen n’est en aucun cas l’esclave soumis devant sa Divinité toute puissante. Les Dieux de la tradition païenne sont certes des entités supérieures aux pouvoirs dépassant largement les limitations de la condition humaine, mais ils restent cependant très proches des hommes. La forme la plus simple du contrat et la plus pratiquée, était celle du remerciement pour une victoire militaire. En sacrifiant des prisonniers de guerre, on remerciait Wodan-Odinn d’avoir contribué par sa magie divine à la victoire. Derrière ce principe se cache toute la magie de la rune Gebo, la rune du don et du sacrifice. Celui qui reçoit se doit de donner en retour. Ce genre de sacrifice génère un lien entre l’homme et le Dieu, un lien qui est forgé par la valeur du contrat. Plus la faveur du Dieu est grande, plus l’offrande doit être précieuse. Or l’offrande la plus grande et la plus puissante était le sacrifice humain.

Dans le cas du sacrifice exceptionnel, celui qui était pratiqué hors de toute célébration cyclique, l’approche est bien plus complexe. Le sacrifié était un membre du clan, la plupart du temps un volontaire. Il était préparé durant une longue période à ce sacrifice. Le sacrifié dans ce cas spécifique n’est pas juste une victime en tant qu’offrande, il est avant tout un émissaire. Il est chargé par le clan d’être un messager auprès des Dieux. L’esprit du sacrifié, une fois libéré de son corps, rejoint le monde des Dieux afin d’y apporter la requête du clan. Le sacrifié en tant qu’émissaire a donc un rôle très important et vital pour la survie du clan. Tous les membres de la communauté comptent sur le sacrifié pour bien remplir sa mission auprès des Dieux. Le repas que reçoit le sacrifié avant le rituel, est lui aussi un message auprès des Dieux : les céréales pour la bonne croissance et l’abondance, le poisson pour de bonnes pêches fructueuses, etc… C’est une mission périlleuse car dans son voyage post mortem, le défunt doit passer par plusieurs états de conscience et par plusieurs mondes avant de rejoindre celui des Dieux. Seul un Esprit fort et plein de courage est capable d’affronter une telle mission et de la mener à une conclusion victorieuse. C’est ainsi que le voyaient nos ancêtres en tous cas. En sacrifiant une personne du clan, selon leur vision, ils ne mettaient donc nullement la personne à mort, ils ne faisaient que la sortir de sa condition humaine pour s’unir au monde des Esprits et des Ancêtres. C’était un changement d’état de conscience, une libération de l’Esprit qui ne pouvait se réaliser que par le sacrifice suprême, moment par lequel commence le grand voyage du sacrifié.

Ainsi, au travers de ce rapide survol de la question du sacrifice humain dans les sociétés païennes, nous avons pu constater que ce rite n’était pas seulement barbare, mais qu’il existait toute une symbolique très profonde qui lui donnait un caractère spirituel vital pour la survie d’une communauté humaine. Certes, ce genre de rituel est complètement à bannir, mais en l’étudiant un peu, on saisit les racines historiques d’une pratique trop souvent incomprise. Autres temps, autres mœurs…

Source : phoenixanonymous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s