Archives de tags | les signes

Les signes du mensonge

-lecture-compilation-

Merci à vous Ames Lumineuses de me lire, de me suivre.

Vous avez été très nombreux à réagir et à me questionner sur le précédent partage, article Repérer les menteurs

Donc je vais boucler la boucle avec aujourd’hui : « les signes du mensonge », toujours pour vous permettre de vivre vos ressentis du mieux possible (écoutez vous – faites vous confiance !) avec un chouillat d’aide d’observation si besoin était…

La détection de mensonge.

Sachez que cet article ne regroupe évidemment pas tous les signes de mensonges, car ceux-ci sont trop nombreux, qu’ils diffèrent selon les individus, et que certains sont, d’après moi, peu pertinents (comme le croisement de bras par exemple, car, certes une personne qui ment peut croiser les bras, mais toutes les personnes qui croisent les bras ne mentent pas !).

Je ne vous livre qu’une partie des apprentissages que j’ai suivis dans ma vie d’avant (drh-juriste) et lectures.

Alors n’hésitez pas à chercher ailleurs, à lire des livres sur le sujet, des blogs, des articles, à voir des émissions, etc .. mais en tout cas voici ce que j’ai pu collecter depuis quelques années.

Nous parlerons aujourd’hui des mouvements inconscients effectués par notre cerveau lorsque nous mentons.

Attention, il ne faut pas les confondre avec les gestes inconscients, car ceux-ci peuvent devenir conscients avec un peu de regard sur soi et nous pouvons ainsi les maîtriser. Contrairement donc, les mouvements inconscients concernent une partie du corps et ne peuvent pas se contrôler.

Ils sont peu (sans compter ceux inclus dans le dernier article), voyez vous-même :

 Les pieds

Le psychologue Paul Ekman a démontré que l’on détectait mieux le mensonge si on voyait la totalité du corps

Et à raison ! Je vous l’ai déjà dit, plus une partie du corps est éloignée du cerveau, moins celui-ci en a conscience.
Les pieds, sont alors une mine d’informations !
Les psychologues Alan et Barbara Pease ont demandé, pour le démontrer, à des responsables de haut niveau de mentir dans le cadre d’entretiens d’embauche simulés. Ils ont alors confirmé la théorie de P. Ekman, car indépendamment de leur sexe et de leur âge, les mouvements de leurs pieds augmentaient significativement lorsqu’ils mentaient.

Vous me direz « oui, mais c’est comme les mains, on peut les contrôler ! ».
Je vous répondrai qu’il en sera particulièrement difficile, conformément au rapport de distance entre membres et cerveau.
La preuve, les deux psychologues observeront que pour faire gober leurs mensonges, ces hommes et femmes appuyaient leur discours avec leurs expressions et leurs mains, mais ils n’avaient en rien conscience que leurs pieds les trahissaient.

Les gestes en X

C’est Philippe Turchet, dépositaire de la marque Synergologie® (eh oui c’est une marque !) qui a mis en place la théorie des gestes en X.
Lorsque que vous effectuez un geste illustrateur (qui accompagne votre discours) qui prend une direction tendis que votre corps en prend une autre, vous mentez probablement. Nous ne savons pas bien si la vidéo suivante montre réellement un mensonge (je pense même que non) car le geste de Carla Bruni est probablement conscient, étant donné qu’il illustrerait bien la dissociation dont elle parle.
Cependant il vous montre le principe du geste en X ! 😉

vidéo

 Le retrait

Le retrait est un recul que va faire la personne lorsqu’elle ment.
Elle le considérera comme un pas naturel, d’où le fait qu’il soit dur à dissimuler.
C’est le signe que la personne se sent a besoin de plus d’espace vital quand elle sort son mensonge. Il apparaîtra souvent après la prononciation du mensonge, et sera accompagné d’un croisement des bras.

Le raclement de gorge

Tu t’étouffes ? Non, je mens !

Une personne qui ment aura de forte tendant à s’éclaircir la voix un peu trop souvent. Méfiance !

Le Pouls

Lorsqu’un individu est en état de stress, comme lors d’un mensonge pouvant bien lui coûter un bras, son pouls augmentera.
Mais  vous ne pouvez pas utiliser ce principe de n’importe quelle manière.
D’ailleurs, il n’en existe qu’une seule (à ma connaissance) : lorsque vous serez la main d’une personne (seul moment pendant lequel vous pouvez prendre son pouls), posez votre question de la manière la plus brusque possible !

Mais soyez précautionneux : si la question gêne la personne, c’est naturelle que son pouls s’affole, même si elle ne ment pas !

Le MEUL (mouvement d’épaule unilatéral)

Le MEUL est un rehaussement inconscient de l’épaule qui trahit le mensonge. Il est particulièrement difficile à repérer dans de vraies situations.
Et n’est surtout pas à confondre (chez les politiciens) avec l’appui d’une main sur le pupitre (propre à notre Président) ayant pour effet de lever l’épaule.

2 autres gestes qui serviront au menteur à mieux être trahit…

La supplication des mains

La supplication des mains est un mouvement manipulateur des mains. Celles-ci s’agitent dans tous les sens, paumes vers le haut.
Ces mouvements sont souvent peu naturels et exagérés.

Les mains dans les poches

Un menteur aura vite tendance à cacher l’une ou les deux mains dans ses poches lorsqu’il mentira. Ce geste de dissimulation traduit justement la dissimulation de la vérité.

Voilà ce que je pouvais partager avec vous pour vous éviter de subir des situations de mensonge, qui plonge votre vibration dans une confrontation négative, ou vous pouvez douter de vous de l’autre…tout cela n’est jamais très bon !

Alors comme déjà indiqué la dernière fois : FAITES VOUS CONFIANCE, faites confiance à vos ressentis, ne cherchez pas à tout comprendre mais pourquoi me ment-il? etc…

Eloignez vous tant que possible de situations anxiogènes, qui vous tiennent dans une énergie basse (bas astral), préférez prendre vos jambes à votre cou et aller chercher bonheur ailleurs… fuyez ceux qui mentent à répétition, vous vous souillez en acceptant cet irrespect.

Namasté ♥