Archives de tags | mentors

SPIRITUALITE-On vous trompe !

SPIRITUALITE – Ne vous trompez pas …

Petit éclairage – compilation- pour vous guider sur votre chemin d’éveil – un vrai mémo, un peu long…mais courage c’est pour la bonne cause ! vous permettre de ne pas vous faire leurrer…

Trop de gens se lancent dans la pratique de l’ésotérisme et de l’occultisme sans avoir cherché à purifier leur monde intérieur, leurs pensées, leurs sentiments.
Ils ne font que patauger dans les couches inférieures du plan astral, c’est pourquoi ils ne connaîtront jamais la réalité du monde spirituel.

Même si, comme c’est parfois le cas, ils possèdent de véritables dons et pouvoirs psychiques, il faut qu’ils sachent que cela ne suffit pas.
Car le monde psychique n’est pas le monde spirituel, et il ne suffit pas d’avoir un don psychique pour l’exercer correctement. » (Omraan Mikhaël Aïvanhov, « Pensées quotidiennes », Prosveta, p 170.)

Amalgame entre ESOtérisme et EXOtérisme….constituent le piège tendu à tous ceux qui sont en chemin d’éveil, chemin initiatique ou en pleine ascension..

L’ésotérisme occidental moderne a une multitude de visages.
C’est une émanation de l’ésotérisme ancien qui a la prétention de s’assimiler à la spiritualité alors qu’elle se base sur un fond davantage païen.
Souvent proposé en complément de la spiritualité, ou même la parodiant grossièrement, ou comme voie de travail sur soi, l’ésotérisme moderne induit de nombreuses confusions dans l’accès au chemin de l’Eveil.
La confusion est l’un des moyens essentiels du contrôle mondial pour maintenir les humains dans l’illusion et éviter l’ascension du taux vibratoire.

La confusion entre ésotérisme et spiritualité est facile.

Confondu à tort avec ce qui est tourné vers l’intérieur de soi, l’ésotérisme recouvre en réalité dans sa tradition des approches secrètes réservées à des groupes dont chaque individu est minutieusement sélectionné.
L’ésotérisme provient des écoles antiques grecques, selon le modèle que ces sociétés de mystères véhiculaient un savoir écrit transmis de maître à disciples qualifiés s’intéressant à une discipline.

Du grec « esôteros » qui signifie l’intérieur, l’ésotérisme a toujours favorisé des « élites » ou prétendues telles, et des cercles restreints. L’ésotérisme est donc lié à un savoir secret, intérieur et sectaire.
Il oppose le savoir à la Foi.
A l’origine, l’ésotérisme se base sur un enseignement professé dans une organisation élitiste par un maître avec ses élèves.

Ainsi l’ésotérisme découle de toute doctrine et savoir procédant d’une transmission.
Vers 1890 l’ésotérisme devient le savoir secret et caché. L’ésotérisme est une branche du savoir qui ne peut être révélée qu’à des disciples soigneusement choisis, avec un caractère secret et voilé qui s’apparente aux mystères réservés à des initiés (le terme d’initiés, souvent repris dans l’ésotérisme, appartient cependant en propre à la spiritualité).

L’ésotérisme dans sa version moderne est à distinguer définitivement de la spiritualité.
L’ésotérisme s’appuie fondamentalement sur le cerveau gauche, en s’adressant à l’origine, à ceux qui s’autoproclament « élites intellectuelles ».
En comparaison à la spiritualité qui relie le terrestre au céleste, l’ésotérisme s’appuie sur une vision terrestre intellectualisée.

L’ésotérisme moderne satisfait à des intérêts personnels de pouvoir.
En s’appuyant sur des outils conçus avec le cerveau gauche, celui qui cherche à évoluer risque de tomber dans des pièges liés à la séduction, à l’argent et au pouvoir.
Loin d’avancer en conscience, il est soumis au risque de rester piégé dans l’illusion par des crises d’ego et surtout par un ‘‘autoverrouillage’’ de l’ego (mécanisme d’involution).

Depuis l’ouverture de portails énergétiques majeurs pour l’ascension de l’humanité en 1968, 1998, 2003, 2005, 2006, 2008, 2009, les enseignements ésotériques sont devenus exotériques.

L’exotérisme est l’opposé de l’ésotérisme.
Les Connaissances s’adressent indifféremment à tous les membres d’une communauté. Elles ont pour but d’être diffusées à tous dans un enseignement ouvert à l’extérieur.
En grec « exôteros » signifie l’extérieur.
L’exotérisme se substitue à l’ésotérisme depuis l’ouverture des portails énergétiques, en offrant à tous ceux qui le souhaitent la possibilité d’accéder à ce qui était autrefois réservé à une autorité clandestine.
Les enseignements, qui étaient jusqu’à alors réservés à de rares instruits, peuvent être diffusés à une échelle beaucoup plus large.

Tous ceux qui cherchent à maintenir secrets des enseignements servent donc les anciennes énergies « matière ».

L’exotérisme doit permettre d’évoluer vers la spiritualité et non vers l’ésotérisme, au risque d’être détourné au profit du « contrôle mondial » vers une vibration basse ( bas astral).

La spiritualité se différencie de l’ésotérisme par son ouverture à l’Univers et à tous, avec des intentions de pureté.
Elle se réfère à la Connaissance, et non au savoir comme dans l’ésotérisme.
Le savoir est terrestre, alors que la Connaissance est céleste.

Ainsi la spiritualité, présentée dans ce sens, est une science, c’est-à-dire une expression de la vérité et non une quelconque abstraction mystique.
En ce sens la spiritualité est exacte et renferme cette notion d’exactitude si chère à nos guides célestes .

Elle se différencie fondamentalement de l’ego, relié aux blessures de l’être qui s’expriment par le Yang négatif et le Yin négatif, mais également par les états Yang positif et Yin positif
Les états émotionnels Yin ou Yang positifs sont extrêmement trompeurs car il nourrissent la ‘‘force séduction’’ des gourous et des enseignants dits spirituels par de la poudre aux yeux, enseignants qui tendent à se multiplier en s’appuyant sur ces atouts illusoires.

Pour Krishnamurti : « Ce que j’appelle spiritualité est la recherche de cet état d’unité. Dans l’état de réalisation spirituelle il n’y a plus de division à l’intérieur de moi, et entre moi et l’extérieur. »

Seule la spiritualité permet de se prémunir des forces d’involution représentées notamment par l’astral. L’exotérisme se différencie de la spiritualité en se plaçant sur un plan terrestre.

Sans spiritualité vécue, l’exotérisme devient isolé du plan céleste et redevient totalement terrestre.
L’ésotérisme est complètement lié à la terre : la spiritualité y est donc absente ou incomplète, car uniquement terrestre.

La pollution par l’astral y est générale, et d’autant plus que le lien au céleste est absent. L’ésotérisme donne l’illusion de savoir, d’être relié, d’avoir du pouvoir, et éloigne du véritable être. L’ésotérisme constitue donc un piège de l’ombre en éloignant du chemin spirituel. Il nourrit l’ego.

L’exotérisme permet d’accompagner la spiritualité et le chemin de l’Eveil avec une vision ‘‘pré-quantique’’ (inspiration), les pratiques de l’ésotérisme offrent de nombreux pièges et nourrissent les illusions du fait d’une vision linéaire à prédominance du cerveau gauche.
De nombreux courants sont influencés par l’ésotérisme, comme la gnose (dans sa définition générale), la Kabbale, le néo-chamanisme, et plus globalement le « New Age ».
Même s’ils ne sont pas en totalité ésotériques, leurs pratiques ésotériques et occultes créent des ponts avec le monde éthérique par l’astral de transition (appelé également zone grise).

Les interférences de la zone grise avec l’ésotérisme :
« Maintenant que l’ésotérisme est à la mode, certaines personnes, après avoir lu quelques bouquins qu’elles ont plus ou moins bien compris, se croient capables d’ouvrir une école et d’avoir des disciples !…
Est-ce qu’elles pourront vraiment les éclairer, les aider à se transformer ?
Eh non, car pour pouvoir changer les êtres il faut d’abord s’être changé soi-même. » (Omraan Mikhaël Aïvanhov, « Pensées quotidiennes », Prosveta, p. 160)

Les plans gris et noirs de l’astral constituent un monde éthérique appelé zone grise ou astral de transition.

Cette zone est peuplée d’âmes errantes ou entités qui restent en interaction forte avec les plans terrestres. Ces entités servent de support à de nombreuses manipulations (magie, occultisme et ésotérisme) qui agissent directement sur le libre arbitre.
Au-delà des entités, l’on rencontre dans cette réalité éthérique des égrégores et des formes-pensées qui agissent directement sur la psyché des hommes et de la planète.
Les entités sont nettement ressenties par les énergies négatives et les vibrations qu’elles émettent.

Les entités constituent des sources de pollution énergétique non négligeable et affectent directement l’équilibre psychique, émotionnel et mental des personnes.
L’extraction des âmes errantes est pratiquée couramment par des passeurs d’âmes, des exorcistes et des guérisseurs spécialisés. C’est une pratique quotidienne pour ceux qui deviennent autonomes sur le chemin de la spiritualité.
Les âmes errantes ou entités sont présentes en très grand nombre notamment sur les lieux publics : centres commerciaux, gares, bureaux de postes, et dans la plupart des lits sous une forme d’incrustation que certaines personnes ressentent nettement.

La connaissance de la zone grise a une importance majeure pour élever les consciences. Cette dernière contribue à abaisser les fréquences vibratoires des lieux et des êtres vivants.
C’est donc un frein réel pour l’Ascension.

Son rôle principal est de constituer une sorte de déchetterie énergétique du plan incarné.
Dans les religions elle est qualifiée d’enfer ou de purgatoire.
On y parle de démons, de djinns et de mauvais esprits, voire d’esprits suivant les croyances de nombreuses traditions.

==> En accumulant de nombreuses négativités présentes sous forme d’amas, d’égrégores et de formes-pensées, la zone grise contribue à freiner l’ouverture de conscience sur Terre en s’appuyant sur les faiblesses des hommes.

En nourrissant l’inconscient collectif de négativités, elle est l’alliée du contrôle mondial.
Appelée astral de transition, elle est en interaction constante avec le plan terrestre . C’est une zone qui abrite des milliards d’âmes errantes et de nombreuses formes de négativité.
Cette zone a un rôle essentiel pour épurer le karma très lourd, car quand le karma non résolu est trop élevé les fréquences vibratoires sont abaissées et l’âme ne peut accéder au plan d’évolution céleste, lieu d’accueil des âmes décédées pour un parcours d’évolution d’âme sur un plan de vie céleste.
Pour cette raison on y trouve des âmes qui ont accumulé de nombreuses négativités.
C’est aussi une zone d’inconscience où transitent ceux qui n’ont pas intégré la spiritualité.

Elle se structure en trois niveaux d’évolution vibratoire : le bas, le moyen et le haut astral.

Lorsqu’une personne ayant une conscience assez élevée décède, elle transite par l’astral de transition (haut astral) plus ou moins rapidement, pour atteindre le portail d’entrée des plans célestes (compris comme porte du paradis dans les traditions religieuses).

Les fréquences vibratoires de la zone grise évoluent dans une fourchette où le plancher est plus bas que sur Terre, avec un plafond atteint des niveaux intermédiaires de fréquences terrestres.
C’est une zone encore très reliée à la matière, mais qui reste non matérialisée et existe donc sous forme éthérique.
Elle joue un rôle de filtre entre la matière dense et le monde céleste, dont la fréquence vibratoire est considérablement plus élevée.
Il est peu aisé de s’affranchir des influences de l’astral, d’autant plus qu’ il s’appuie sur les fragilités humaines, et notamment sur les faiblesses de l’ego.

Les médiums terrestres (99,9 % des médiums) sont donc inévitablement manipulés s’ils ne pratiquent pas systématiquement le passage des âmes et une protection énergétique minimale !.

Le niveau de ses protections n’aura de réelle efficacité que si le médium a une fréquence vibratoire suffisante et reflétant son avancement spirituel.
Toutefois, en prenant des précautions, il existe encore d’autres failles et fragilités.

Pour cette raison l’immense majorité des channels qui ne pratiquent pas le passage des âmes sont des proies idéales pour l’astral.

Les pollutions des channels sont le plus souvent supérieures à 50 % du fait de ces interférences. Très rares sont donc les channels fiables.

La pyramide du Louvre inversée a, par exemple, été volontairement conçue avec des outils occultes afin de créer un vortex réduisant l’influence de la spiritualité en France.
Les personnes qui pratiquent la magie (nous avons eu l’occasion d’en croiser), ou du moins très reliées à la zone grise par des liens éthériques, ont des capacités de nuisances élevées.

Plus leurs intentions négatives sont élevées et plus leur action est efficace sans aucun rituel, et par simple intention ou émotion non contrôlée elles ont la capacité de générer des attaques et également d’avoir un contrôle psychique élevé sur des personnes faibles.

En se combinant aux basses fréquences de l’astral, la magie constitue une glue pour l’âme qui peut se prolonger sur plusieurs vies incarnées.
L’âme qui choisit la voie de la magie est amenée à connaître des épreuves difficiles par la suite.
Elle crée une vulnérabilité de plus en plus élevée dans ses corps subtils, par des fragmentations.

Ainsi, ceux qui pratiquent des rituels de type satanique ou magie noire deviennent, parfois sans le savoir, des instruments au service des entités de l’astral. Ils tendent à renforcer la puissance négative de ces entités et créent une pollution énergétique élevée par leur libre arbitre qui obéit ainsi aux plans gris ou noirs.
Ce contrôle psychique s’établit par des fréquences vibratoires terrestres qui conditionnent la victime suivant son niveau de réceptivité.
Ainsi certains chamans, gourous, sorciers ou praticiens de magie, sont étroitement liés consciemment ou inconsciemment à la zone grise.

Cette connexion est commune dans les mouvements lucifériens ou satanistes qui prospèrent actuellement un peu partout dans le monde sous la forme d’églises diverses ou de sectes dans une très grande discrétion.
En France certains sites, d’apparence « New age », sont lucifériens. Ces mouvements se caractérisent par de fortes propensions à utiliser l’ésotérisme et des arguments pseudo scientifiques pour avoir pignon sur rue.

Quelquefois, certains sont victimes eux-mêmes de la zone grise et donc d’eux-mêmes, en toute ignorance, puisque l’emprise se fait toujours par le biais de leur ego surdimensionné, aveugle par nature à la manipulation.
Les pratiques ésotériques n’ont pas de réelle efficacité sur le mage, et leur protection est bien souvent illusoire.
Les solutions de protection sont énergétiques et spirituelles en même temps. Elles ne passent pas par des objets, si ce n’est en jouant un effet placebo par renforcement de la confiance.
Un cumul de magie est très difficile à guérir, car il active de manière considérable les basses fréquences.
Cela vaut pour des personnes ayant pratiqué de la magie dans leurs vies antérieures. Par retour de karma elles vont jouer le rôle inverse en devenant des victimes.

Ceux qui pratiquent aujourd’hui la magie n’ont pas la plus petite idée des conséquences auxquelles ils feront face dans cette vie ou dans une autre.
J’ai personnellement connu des personnes affectées par la magie qui portent ce fardeau.
Après avoir tout essayé, j’ai fini par accepter que leur choix d’âme ne permettait pas une guérison spirituelle rapide.

La seule alternative pour se protéger des entités est d’entreprendre un véritable travail sur soi et d’avancer en spiritualité.
La difficulté pour celui qui est en chemin est donc de discerner dans les enseignements la fausse spiritualité (ésotérisme et occultisme) de la véritable spiritualité (en connexion permanente avec les plans célestes).
Beaucoup tombent dans le piège de la manipulation au service de l’Ombre en confondant l’Ombre avec la vraie Lumière, et ce malgré tous les avertissements que l’on peut leur faire.

En réalité la spiritualité est science car elle est Vérité profonde.

Les inconscients, qu’ils soient individuels ou collectifs, agissent particulièrement en favorisant de nombreux ponts entre l’ésotérisme et le plan astral.
Ils nourrissent de multiples croyances, et une forme de consommation qui répond aux désirs profonds et cachés de l’ego. Ainsi, de nombreuses formes d’enseignement à caractère plus ésotérique que spirituel exploitent ces attentes en proposant des formations en apparence spirituelle, qui rencontrent un succès certain au sein du public, du fait de leur forme consommable.
Au lieu de servir l’Ascension et la Lumière, ces enseignements créent un nouveau voile d’illusion qui tend à retarder l’évolution de conscience sur Terre.

La « fausse spiritualité », ou encore l’occultisme, décrite précédemment, constitue un premier piège très fréquent du fait de l’absence de lien réel avec la spiritualité émanant du cœur, et à l’inverse des liens qu’elle entretient avec le plan astral.
L’exotérisme de bonne foi (exemple : thérapies énergétiques) peut également tomber dans le panneau en raison de sa présentation de type « recettes de cuisine » et d’une absence de spiritualité profonde et véritable.

Les pièges et poisons de l’âme :
• Fausse spiritualité : ésotérisme, occultisme, « vampirisation » par l’astral, sectes, loges et sociétés secrètes, exotérisme non spirituel.
• Forces matérialistes : destruction de la nature, robotisation de l’humain, pollutions, asservissement et conditionnement par les modèles de consommation (alimentation, technologie, énergies…)
• Fragilités liées aux souffrances et aux failles énergétiques, stress, peur, dépendances (drogue, alcool, sexe, tabac, sucre, chimie de synthèse…).
• Contrôle par les médias, la santé, les institutions, les banques, les religions et leurs dérives, les syndicats, les partis politiques, l’égocentrisme individuel…
• Intérêt personnel, pouvoir, argent, consommation, rébellion.

Les illusions au service du contrôle :
L’illusion est entretenue par toutes les influences de l’Ombre.
Les voiles de l’illusion s’appuient essentiellement sur l’aveuglement de l’ego, lié à la permanence des souffrances de l’être tant qu’elles n’ont pas été traitées par un travail sur soi et notamment avec l’appui d’un tiers (psychologie, psychothérapie…).
L’ego ne peut pas être séparé des deux autres influences . Tant que l’ego reste important et marqué par des blessures non résolues, une interaction se crée avec d’une part le monde de l’astral(égrégores, forme-pensées et entités), et d’autre part avec une forme d’ego incarnée représentée par le contrôle mondial ou ceux qui s’autoproclament « maîtres du monde ».
Ce lien se fait par la résonance magnétique, la loi d’attraction et la loi de karma.
La résonance magnétique est un phénomène scientifique pour les entités.
L’émission vibratoire de blessures crée un champ magnétique qui attire et favorise l’attirance vibratoire d’entités ayant des champs comparables.
La loi de l’attraction et la synchronicité valent autant pour l’âme que pour l’ego. Chaque être s’attire à lui des champs d’expérience spécifiques destinés à le faire progresser.
Cette loi d’attraction est particulièrement utilisée par les entités ou par le contrôle mondial.
Elle est utilisée pour mieux dominer dans les stratégies du contrôle.
Le contrôle attire à lui le contrôle tant que lekarma n’est pas dépassé.
Le karma représente toutes les situations négatives qui n’ont pas été résolues.
Tant que la conscience est verrouillée et que l’ego reste aveugle à la réalité, le contrôle peut se perpétuer, voire s’amplifier.
L’étouffement de l’être par l’ensemble des forces grises représentées par cette triade de l’illusion est à éviter. En générant par l’ego des compromis permanents avec l’Ombre, les illusions sont un frein au changement et au Réveil de conscience.
La manifestation des illusions par l’ego s’établit par les 5 masques (dépendance, contrôle, masochisme, fuite, rigidité) liés aux 5 blessures de l’être décrites par Lise Bourbeau (abandon, trahison, humiliation, rejet, injustice), de manière simple ou combinées entre elles.

Le déséquilibre énergétique contribue à accroître l’illusion et le contrôle extérieur. Il est aisément identifiable par des mesures portant sur le corps aural permettant de diagnostiquer un ‘‘désancrage’’, un décentrage, un défaut d’alignement, un mauvais fonctionnement deschakras, et des fragmentations.

Les failles énergétiques créent des portes ouvertes au contrôle par l’astral ou par les forces du contrôle mondial.
Sur un plan énergétique les bilans permettent d’identifier des pollutions agissant sur l’illusion (magie, implants, présence d’entités incrustées, polarisées ou flottantes, fuites énergétiques liées aux liens éthériques de dépendance avec des personnes vivantes ou décédées…).

L’astral est une voie de contrôle très importante, en raison du défaut de discernement de ceux qui en subissent les manipulations.
Les égrégores sur Terre jouent un rôle clé dans le contrôle des populations.
L’astral crée des ponts permanents entre les diverses négativités qui s’appuient sur l’ego des humains.

A vous maintenant, de vous reconnecter spirituellement honnêtement et avec cœur à vous même pour votre purification intérieure qui vous mènera à votre ascension ; et dès lors vous serez dans l’exotérisme en ouverture aux autres dans la conscience que nous ne faisons qu’UN.

Namasté – internet

STOP aux pseudos “nouveaux prophètes »- « guides spirituels »-« mentors de la nouvelle génération consciente » et autres gourous-business auto-proclamés…©

ABELLINA ST JUSTE LOGO 1

Coup de gueule & mémoire…

Je n’ai pas pour habitude de vivre de tels coups de gueule et de les publier mais là … on atteint des sommets !

Il faut voir et entendre ce qui circule sur le net et youtube… les nouveaux gourous sont là…  et autres foutaises !

Lire la suite