Des pistes pour l’arbre de vie…

arbre2.jpg

Ce n’est pas ma « spécialité » – je n’ai pas suivi les enseignements de la Kabbale, je préfère expérimenter en autodidacte et transmettre 😉 ou canaliser.

Voici pour ceux qui cherchent à comprendre…
Tout ceci a été trouvé sur le net et partagé par des personnes initiées qui ont partagé cette discipline ancestrale basée sur la Kabbale.

Je partage, liens & lectures car comme vous je me suis interrogée 😉

* Un auteur (+ beaucoup de vidéos) Arouna Lipschitz
——

Cliquez ici  : un programme de calcul (je n’ai pas eu le temps de tester)
——
Voici un pdf bien utile pour y voir clair 😉

*-*-*-*-*

 

arbresephirotique
**UN BON RESUME**

« L’arbre de vie »
— DE L’HOMME À DIEU, Omraam Mikhaël Aïvanhov (un auteur que j’adore !)
Pour celui qui éprouve le besoin de s’approcher du Créateur, de pénétrer dans son immensité, la religion donne quelques moyens: la prière, la participation aux offices religieux, l’obéissance à certaines règles. C’est bien, mais c’est insuffisant. Pour s’approcher de Dieu, il ne suffit pas d’éprouver des émotions mystiques et de respecter des règles, il est nécessaire d’approfondir un système d’explication du monde.

Très tôt, j’ai voulu trouver un pareil système et j’ai cherché dans toutes les directions. J’ai étudié ce qu’enseignent les grandes religions de l’humanité, et le système qui m’a paru le meilleur le plus vaste en même temps que le plus précis c’est dans la tradition juive, dans la Kabbale, que je l’ai trouvé: l’Arbre séphirotique, l’Arbre de Vie.

L’Arbre séphirotique est véritablement une synthèse de l’univers, il est pour moi la clé qui permet de déchiffrer les mystères de la création. Il se présente comme un schéma très simple, mais son contenu est inépuisable. Et même, beaucoup d’épisodes de l’Ancien et du Nouveau Testament ne peuvent être interprétés qu’à la lumière de séphira, l’Arbre séphirotique.

 

Les kabbalistes divisent l’univers en dix régions ou séphiroth correspondant aux dix premiers nombres (le mot au pluriel séphiroth, signifie numération).
Chaque séphira est identifiée par cinq noms:
*le nom de Dieu,
*le nom de la séphira elle-même,
*le nom du chef de l’ordre angélique,
*celui de l’ordre angélique et enfin celui d’une planète.

Il s’agit donc de cinq plans distincts, et vous comprendrez mieux leur nature en sachant qu’on peut établir une correspondance entre ces différents plans et les cinq principes en l’homme que sont :  l’esprit, l’âme, l’intellect, le cœur et le corps physique

Dieu correspond à l’esprit, la séphira à l’âme, le chef de l’ordre angélique à l’intellect, l’ordre angélique au cœur, et la planète au corps physique.

 

Chaque séphira est donc une région habitée par un ordre d’esprits lumineux ayant à sa tête un archange, lui-même soumis à Dieu. C’est donc Dieu qui dirige ces dix régions, mais sous un nom différent dans chaque région.

 

Voilà pourquoi la Kabbale donne dix noms à Dieu. Ces dix noms correspondent à différents attributs. Dieu est un, mais Il se manifeste différemment suivant les régions. C’est toujours le même Dieu unique, mais présenté sous dix aspects différents, et aucun de ces aspects n’est inférieur ou supérieur aux autres.
**Les dix noms de Dieu sont :
– Ehiéh
– Iah
– YHVH
– El
– Elohim Gibor
– YHVH Elohim
– YHVH Tsebaot
– Elohim Tsebaot
– El Shaddaï
– Adonaï
**Les dix séphiroth sont :
– Kéther: la Couronne
– Hokhmah: la Sagesse
– Binah: l’intelligence
– Hessed: la Grâce
– Gébourah: la Force
– Tiphéreth: la Beauté
– Netsah: la Victoire
– Hod: la Gloire
– Yessod: le Fondement
– Malkhouth: le Royaume
**Les chefs des ordres angéliques (Archanges) sont :
– Métatron: qui participe au Trône
– Raziel: secret de Dieu
– Tsaphkiel: contemplation de Dieu
– Tsadkiel: justice de Dieu
– Kamaël: désir de Dieu
– Mikhaël: qui est comme Dieu
– Haniel: grâce de Dieu
– Raphaël: guérison de Dieu
– Gabriel: force de Dieu
– Ouriel: Dieu est ma lumière, ou bien Sandalfon qui est interprété comme la force qui unit la matière à la forme
**Les ordres angéliques sont:
– les Hayoth haKodesch: les Animaux de sainteté ou, dans la religion chrétienne, les Séraphins.
– les Ophanim: les Roues, ou Chérubins
– les Aralim: les Lions, ou Trônes
– les Haschmalim: les Etincelants, ou Dominations
– les Séraphim: les Enflammés, ou Puissances
– les Malakhim: les Rois, ou Vertus
– les Elohim: les Dieux, ou Principautés
– les Bneï Elohim: les Fils des dieux, ou Archanges
– les Kéroubim: les Forts, ou Anges
– les Ischim: les Hommes, ou la Communion des Saints
**Enfin les corps cosmiques ou les planètes qui correspondent au plan physique sont:
– Reschith haGalgalim: les premiers tourbillons
– Mazaloth: le Zodiaque
– Chabtaï: Saturne
– Tsédek: Jupiter
– Madim: Mars
– Chémesch: le Soleil
– Nogah: Vénus
– Kokhave: Mercure
– Lévanah: la Lune
– Aretz: la Terre, ou bien Olam Iésodoth, c’est-à-dire le monde des fondements

**arbre séphirotique**

 

Les Anciens, qui ne connaissaient que sept planètes, ne plaçaient sur l’Arbre séphirotique ni Uranus, ni Neptune, ni Pluton. A Kéther ils faisaient correspondre les nébuleuses, les premiers tourbillons: Reschith haGalgalim, et à Hokhmah, le Zodiaque: Mazaloth.
On peut conserver cette attribution, mais on peut aussi placer Uranus au niveau de Hokhmah, Pluton au niveau de Daath et Neptune au niveau de Kéther.
Si les kabbalistes ont appelé cette figure l’Arbre de Vie,c’est que l’ensemble que forment les séphiroth doit être compris en tenant compte justement de l’image de l’arbre.
Comment est fait un arbre? Il a des racines, un tronc, des branches, des feuilles, des fleurs et des fruits qui sont tous solidaires les uns des autres. De même les séphiroth sont reliées entre elles par des voies de communication appelées « sentiers ». Ces sentiers, au nombre de 22, sont désignés par les 22 lettres de l’alphabet hébraïque:

**22 lettres hébraïques**

e0036669-5fb1-4304-8467-b9f165d83f12

 Tableau simplifié des 22 lettres sacrées :

 lettres
Les 22 sentiers et les 10 séphiroth sont appelés les 32 voies de la Sagesse qui sont, symboliquement, placées dans Hokhmah.
Vous comprendrez mieux la nature et la fonction de ces trente-deux voies si vous essayez de voir une relation avec le fait que nous avons 32 dents. Oui, et d’ailleurs ne parle-t-on pas des « dents de sagesse» ?
Nous avons 32 dents pour mastiquer la nourriture et les 32 sentiers sont aussi, en quelque sorte, des dents grâce auxquelles nous mastiquons les nourritures psychiques et spirituelles que nous recevons chaque jour. C’est par cette mastication que nous arrivons à acquérir la sagesse.
Devenir sage, c’est mastiquer les expériences que nous faisons chaque jour pour en retirer le suc nourricier.
Les 32 voies de la Sagesse relient les 10 séphiroth, chacune avec ses 5 divisions, c’est pourquoi la Kabbale dit qu’elles mènent aux 50 portes de l’intelligence qui sont attribuées symboliquement à la séphira Binah.
**22 sentiers arbre de vie
Pour ouvrir des portes il faut posséder des clés. Et la véritable clé dans la Science initiatique est la connaissance de l’homme lui-même. L’Initié peut tout connaître parce qu’il se connaît. Dans certaines représentations, certaines fresques égyptiennes par exemple, l’initié tient à la main une sorte de clé de forme identique au symbole de Vénus . Ce symbole représente schématiquement l’être humain avec la tête, les deux bras écartés et les deux jambes réunies. L’Initié possède la clé qui lui permet de se connaître, et en se connaissant il connaît tout l’univers, il peut ouvrir les portes de toutes les régions.
Alors, vous vous demandez sans doute: « Pourquoi dix séphiroth? L’univers est-il réellement divisé en dix régions? » Non, et à ce sujet il y a un point important que vous devez comprendre. L’Arbre séphirotique n’est pas destiné à nous enseigner l’astronomie ni la cosmologie.
En réalité, personne ne peut dire exactement ce qu’est l’univers ni comment il a été créé.
L’Arbre séphirotique représente un système d’explication du monde qui est de nature mystique. Ses bases remontent à des millénaires.
Les esprits exceptionnels qui l’ont conçu ne possédaient évidemment pas de télescopes, ni même de lunettes astronomiques. Par la méditation, par la contemplation, grâce à une vie intérieure intense, ils sont parvenus à saisir une réalité cosmique qu’ils ont traduite à l’aide d’images et de récits symboliques.
C’est cette tradition, toujours reprise, toujours méditée au cours des siècles, qui est pour l’essentiel parvenue jusqu’à nous. L’Arbre séphirotique n’est donc pas une description exacte de notre univers, ce qui explique l’absence de certaines planètes, la place du soleil, etc…
Mais revenons aux dix séphiroth. Pourquoi dix? Parce que ce nombre représente une totalité, un ensemble fini.
Séphira, je vous l’ai dit, signifie numération. C’est à partir des dix premiers nombres que toutes les combinaisons numériques sont possibles. Dieu a d’abord créé dix nombres, les dix séphiroth, et avec ces dix nombres II peut créer d’autres nombres, c’est-à-dire des existences jusqu’à l’infini.
Les kabbalistes mentionnent, bien que très rarement, une onzième séphira:
Daath, dont le nom signifie: «Savoir ». Ils la placent entre Kéther et Tiphéreth, mais elle ne figure généralement pas sur les représentations de l’Arbre séphirotique. […]
Enfin, au-delà de la séphira Kéther, les kabbalistes placent une région qu’ils appellent Aïn Soph Aur: lumière sans fin, qui est la région de l’Absolu, de Dieu non manifesté.
Pour les kabbalistes, l’univers est une unité dont l’Arbre séphirotique est l’expression par faite. Mais dans cette unité ils distinguent plusieurs régions.
Une première division fait apparaître 4 plans. De haut en bas ce sont:
–Olam Atsilouth ou monde des émanations, formé des séphiroth Kéther, Hohmah et Binah.
–Olam Briah ou monde de la création, formé des séphiroth Hessed, Gébourah, Tiphéreth.
–Olam Iétsirah ou monde de la formation, composé des séphiroth Netsah, Hod, Iésod.
–Olam Assiah ou monde de l’action, formé de la seule séphira Malhouth.
Là encore, entre le monde d’en-haut et celui d’en-bas, il existe une hiérarchisation qui a aussi sa correspondance dans l’être humain.
-A Olam Atsilouth correspond Neschamah, c’est-à-dire le plan divin de l’âme et de l’esprit.
-A Olam Briah correspond Rouah, c’est-à-dire le plan mental, l’intellect.
-A Olam Iétsirah correspond Néphesch, c’est-à-dire le plan astral, le cœur.
-A Olam Assiah correspond Gouph, le corps physique.
-Les 4 mondes kabbale–
Une autre répartition fait apparaître trois piliers.
– A droite, le pilier de la Clémence, nommé Yakîn, qui est une puissance positive, active, et qui comprend les séphiroth Hohmah, Hessed et Netsah.
–A gauche, le pilier de la Rigueur nommé Boaz, qui est une puissance féminine, passive, et qui comprend les séphiroth Binah, Gébourah et Hod.
–Enfin, le pilier central, qui équilibre les deux autres, est composé des séphiroth Kéther, Daath, Tiphéreth, Iésod et Malhouth.
Cette division exprime l’idée que l’univers est gouverné par les deux principes antagonistes du masculin et du féminin, de l’attraction et de la répulsion, de l’amour et de la haine, de la clémence et de la rigueur et que, pour s’harmoniser, ces puissances doivent se rencontrer au centre.
-3 piliers arbre de vie-
Voilà, vous possédez maintenant les éléments essentiels de l’Arbre séphirotique. Qu’en ferez- vous?…
C’est une responsabilité très grave pour un Instructeur que de faire entrer des humains dans le sanctuaire de la Divinité, car il sait que très peu de personnes sont prêtes à comprendre ces notions et à les utiliser correctement.
Sans parler de ceux qui les feront servir à des pratiques magiques tout à fait repréhensibles, beaucoup, parce qu’ils ne se rendent pas compte de leur caractère sacré, vont s’imaginer tout de suite qu’ils peuvent se promener au milieu de ces noms comme on se promène dans un jardin public et jongler avec les séphiroth comme avec des balles.
C’est avec beaucoup d’humilité et de respect qu’il faut aborder ces « connaissances » pour en retirer de grands éclaircissements.
Il ne suffit donc pas de lire deux ou trois fois ce tableau et de retenir des noms qu’on mentionnera de temps à autre dans la conversation.
Pour devenir la base d’un véritable travail spirituel, l’Arbre séphirotique doit être un sujet de méditation permanente, inutile de l’aborder simplement pour « savoir ».
Essayez d’assimiler lentement ces notions, de les digérer…
Cette méditation sur l’Arbre séphirotique justement peut être comparée à la nutrition.
 Chaque jour, vous mangez pour vous maintenir en santé; parmi un grand nombre d’aliments, vous en choisissez quelques-uns et ce ne sont pas les mêmes d’un jour à l’autre.
Dans l’Arbre séphirotique vous découvrirez aussi une immense variété de «nourritures », car il est un reflet de l’univers.
La religion et la philosophie y sont représentées, bien sûr, ainsi que la morale, la vraie, mais aussi les sciences et les arts: à vous d’apprendre à vous en nourrir tous les jours.
Beaucoup de saints, de mystiques, c’est vrai, sont arrivés à progresser spirituellement SANS CONNAITRE l’Arbre séphirotique, mais le connaître donne une vue plus claire du travail à réaliser, et cette méthode peut vous accompagner tout au long de votre existence.

Tout est devant vous, ouvrez-vous, écoutez-vous et vous serez guidé pour trouver par vous même.

En revenant souvent sur l’Arbre séphirotique vous allumerez des lumières en vous, et ces lumières non seulement vous éclaireront, mais elles vous purifieront, vous renforceront, vous vivifieront et vous embelliront. Il s’agit d’un travail personnel !.

Peut-être ne comprendrez-vous jamais parfaitement cette figure et à plus forte raison n’arriverez-vous pas à réaliser les vertus et les puissances qu’elle représente- peu importe-  elle sera là comme la représentation d’un monde idéal qui vous tirera toujours vers le haut.

-*-*-*-*-*

Ensuite.. vous pourrez vous initiez à « l’échelle de Jacob » – L’Arbre amplifié, qui montre l’interdépendance des quatre Mondes.

etc… etc….

Une réflexion sur “Des pistes pour l’arbre de vie…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s